Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : Toujours pas d’éruption ! // Still waiting for an eruption !

8 heures (heure métropole – Heure Réunion -2) : Même si on observe une certaine diminution, la crise sismique qui a débuté il y a près de 48 heures se poursuit sur le Piton de la Fournaise et l’éruption se fait désirer. Plus de 2300 séismes ont été enregistrés par l’OVPF. Cette sismicité reste concentrée sous le sommet et sous le flanc Est du volcan entre 1,6 et 5,2 km de profondeur, ce qui ne correspond pas aux événements observés habituellement qui se situent au niveau de la mer. Les scientifiques de l’Observatoire commencent à se demander si une éruption va avoir lieu. On connaît le tempérament fantasque du Piton.

Au cours de la journée du 29 septembre, les déformations se sont poursuivies sur le flanc Est du volcan. Ainsi la station GPS localisée dans la partie haute des Grandes Pentes, à 1414 m d’altitude, a glissé vers l’est de 50 cm, soit 60 cm au total depuis le début de la crise, et s’est soulevée d’environ 20 cm depuis le début de la crise.

Un risque non négligeable est une éruption hors enclos. Comme le fait remarquer Aline Peltier, la directrice de l’OVPF, les fissures éruptives, fragilisées par les activités précédentes pourraient se prolonger au-delà du rempart. Toutefois, les paramètres actuels ne montrent pas un tel risque, mais il faut être vigilant. Les 10 membres de l’équipe de l’OVPF se relaient toutes les deux heures afin d’effectuer le suivi sur les écrans de contrôle, en plus des alarmes automatiques.

Source : Le Journal de l’Ile.

18 heures (heure Paris – 20 heures heure Réunion) : Cela fait maintenant 56 heures que le crise sismique a commencé sur le Piton de la Fournaise. Le record de 51 heures détenu par l’éruption de 2007 est donc battu. Cela suppose, évidemment, qu’il s’agit bien d’une crise sismique pré-éruptive, ce qui ne semble pas gagné car la sismicité a marqué le pas avec 237 événements volcano-tectoniques pendant la journée du 29 septembre. L’OVPF signale que l’inflation de l’édifice volcanique continue, ce qui trahit les mouvements du magma. La grande question est maintenant de savoir s’il parviendra à percer la surface. C’est une question à laquelle les instruments ne savent pas réponde. Ils nous renseignent sur les données physiques, mais pas sur les humeurs du Piton de la Fournaise. Peut-être faudra-t-il mettre en place une cellule psychologique pour étudier le tempérament de ce volcan particulièrement fantasque !

——————————————–

8 a.m. (Paris time – Reunion time -2) : Even if it has somewhat decreased, the seismic crisis which began almost 48 hours ago continues on Piton de la Fournaise and everybody is waiting for an eruption. More than 2,300 earthquakes have been recorded by OVPF. This seismicity remains concentrated beneath the summit and the eastern flank of the volcano between 1.6 and 5.2 km deep, which does not correspond to the events usually observed which are located at sea level. OVPF scientists now wonder if an eruption will take place. We know the whimsical mood of this volcano.

During the day of September 29th, the deformations continued on the eastern flank of the volcano. Thus the GPS station located in the upper part of the Grandes Pentes, at 1,414 m a.s.l., has slipped towards the east by 50 cm, or 60 cm in total since the start of the crisis, and has risen by about 20 cm from the start of the crisis.
A non-negligible risk is an eruption outside the Enclos. As Aline Peltier, head of OVPF, points out, the eruptive fissures, weakened by previous activities, could extend beyond the rampart. However, the current parameters do not show such a risk, but one must be vigilant. The 10 members of the OVPF team take turns every two hours in order to follow up on the control screens, in addition to the automatic alarms.
Source: Le Journal de l’Ile.

6:00 p.m. (Paris time – 8:00 p.m. Reunion time): It has been 56 hours since the seismic crisis started on the Piton de la Fournaise. The record of 51 hours held by the 2007 eruption is therefore broken. This assumes, of course, that it is indeed a pre-eruptive seismic crisis, which does not seem to be so clear because seismicity has declined with 237 volcano-tectonic events on September 29th. OVPF reports that the inflation of the volcanic edifice continues, which betrays magma movements. The big question now is whether it will be able to break through the surface. This is a question the instruments cannot answer. They tell us about the physical data, but not about the mood of Piton de la Fournaise. It might be be necessary to set up a psychological cell to study the temper of this whimsical volcano!

Photo : C. Grandpey