Une décision historique du Président Obama // President Obama’s historic decision

drapeau-francaisAvant l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, Barack Obama fait le forcing pour mettre en place sa politique environnementale. C’est ainsi qu’il vient d’annoncer une mesure de protection permanente de certaines zones de l’Arctique où les forages pétroliers sont désormais interdits.

C’est « une étape historique pour préserver les écosystèmes de l’Arctique » s’est félicité Barack Obama ce mardi. Le président américain a interdit, de manière permanente, tout nouveau forage d’hydrocarbures dans de vastes zones de l’océan Arctique et de l’océan Atlantique.

Trump ne pourra pas remettre en cause la décision qui a déclenché un mouvement de colère dans le camp républicain. Pour agir, Obama s’est appuyé sur une loi de 1953 qui donne aux présidents le pouvoir de protéger les eaux fédérales de toute exploration de gaz ou de pétrole. La décision s’appuie sur « une base légale solide » et ne peut être remise en cause par un autre président, a affirmé un haut responsable de la Maison Blanche.

Dans l’océan Arctique au large de l’Alaska, Barack Obama a interdit, de manière permanente, tout nouveau forage sur un peu plus de 50 millions d’hectares qui comprennent toutes les eaux américaines de la mer des Tchouktches et une large partie des eaux américaines de Beaufort.
De son côté, le Canada a annoncé l’interdiction de manière permanente de tout nouveau forage de pétrole ou de gaz dans les eaux canadiennes de l’Arctique, avec une révision prévue tous les cinq ans.
Donald Trump, qui a, à plusieurs occasions, mis en doute la réalité du changement climatique, a promis de mettre fin « à l’intrusion » de l’Agence américaine de protection environnementale (EPA) dans « la vie des Américains ». Il a désigné pour diriger cette agence Scott Pruitt, ministre de la Justice de l’Oklahoma, qui a été à la pointe de la bataille judiciaire pour faire annuler des règlementations visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre des centrales au charbon. Cette nomination ne devrait pas suffire pour annuler les mesures prises par Barack Obama dans l’Arctique.

Source : Presse américaine.

———————————-

drapeau-anglaisBefore the arrival of Donald Trump in the White House, Barack Obama is forcing to enforce his environmental policy. In this way, he has just announced a permanent protection measure for certain areas of the Arctic where oil drilling is now banned.
It is « a historic step for preserving Arctic ecosystems, » Barack Obama said on Tuesday. The US President has permanently banned any new hydrocarbon drilling in large areas of the Arctic Ocean and the Atlantic Ocean.
Trump will not be able to question the decision that triggered a wave of anger in the Republican camp. Obama relies on a 1953 law that gives presidents the power to protect federal waters from any gas or oil exploration. The decision is based on a « strong legal basis » and can not be called into question by another president, said a senior White House official.
In the Arctic Ocean off Alaska, Barack Obama has permanently banned any new drilling on just over 50 million hectares that include all the American waters of the Chukchi Sea and a large part of the Beaufort Sea.
For its part, Canada has announced a permanent ban on all new oil and gas drilling in Canadian Arctic waters, with a five-year review.
Donald Trump, who on several occasions questioned the reality of climate change, promised to end the US Environmental Protection Agency’s « intrusion » into the « life of the Americans. » He has appointed Scott Pruitt, Oklahoma’s Attorney General, to lead the agency. Pruitt has been at the forefront of the legal battle to cancel regulations to reduce greenhouse gas emissions from coal-fired power plants. However, this appointment should not be enough to cancel the actions taken by Barack Obama in the Arctic.

Source: American news media.

forage

Publicités

2 réflexions au sujet de « Une décision historique du Président Obama // President Obama’s historic decision »

  1. Bonjour Claude,
    Mieux vaut tard que jamais. Voici une devise très en rapport avec nos croyances au Père Noël. Il existe donc, définitivement il faut y croire, et le Président Obama vient de nous le confirmer.
    Joyeux Noël Claude, et merci de nous inviter à terminer cette année sur une touche d’espoir qui vient nous réchauffer, et cette fois, sans avoir recours aux énergies fossiles.
    Très bon Noël
    Amitiés
    Pierre Chabat

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s