Gamkonora (Indonésie)

drapeau francais   Suite à une augmentation de l’activité sismique, le VSI a élevé à 3 – Siaga – (sur une échelle de 4) le niveau d’alerte le 27 mai au matin. On a aussi détecté de la cendre dans le panache volcanique.
La dernière activité du Gamkonora remonte au mois de janvier, avec des explosions d’origine phréatique.

drapeau anglais   Due to an increase in seismic activity, VSI raised the alert level to 3 – Siaga – out of 4 on May 27th in the morning. Ash has been detected in the plume since May 25th.
The last activity of Gamkonora goes back to January, with phreatic explosions.

Escapade à Tenerife (Iles Canaries)

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais les dernières notes de mon blog abordaient des sujets assez généraux et ne relataient que très rarement l’activité volcanique du moment. La raison est simple: Histoire d’oublier le printemps froid et pluvieux du Limousin, j’ai pris l’avion à destination de Tenerife, l’une des îles Canaries. Mon choix ne s’est pas fait au hasard car je lorgnais depuis pas mal de temps déjà le Pico del Teide, beau cône qui culmine à 3720 mètres d’altitude et que comptais bien accrocher à mon tableau de chasse volcanique. En plus, à cette époque de l’année, les touristes sont encore peu nombreux et on ne se bouscule pas sur les routes de l’île ou sur les sites dignes d’intérêt. Mon hébergement se trouvait dans un petit village à 1400 mètres d’altitude, au milieu des vignobles et des arbres fruitiers, sans la wifi certes, mais avec un superbe paysage devant ma chambre! Il n’était pas question pour moi d’élire domicile dans une zone bétonnée du bord de mer, comme Los Gigantes pour n’en citer qu’une. La vue des falaises est gâchée par un conglomérat de cages à lapins qui ne mérite qu’une chose: être recouvert par une belle coulée de lave! Il serait bien qu’un jour la Nature reprenne ses droits!

Comme guide volcanique, j’avais emporté « Les Volcans d’Europe et des Canaries  » de Maurice Krafft. A noter que le document-fiction relatif à sa disparition et celle de Katia était diffusé le soir même où j’arrivais aux Canaries.

Mon périple a débuté avec le massif de l’Anaga, au nord-est de Tenerife. C’est dans ce secteur que l’on rencontre les plus anciennes formations volcaniques et on est frappé par le grand nombre de dykes et de necks, déchaussés par l’érosion, qui se dressent sur les versants des montagnes. Vous en trouverez ci-dessous quelques spécimens..

Anaga 4

 Anaga

Anaga 5

Anaga blog