Vol de matérial de surveillance volcanique à Hawaii // Volcano Monitoring equipment stolen in Hawaii

drapeau francais   Ce n’est pas la première fois que cela arrive, mais c’est un vrai problème. En effet, des vols récents d’équipement sans surveillance ont eu une incidence sur la capacité des scientifiques à surveiller et prévoir l’activité volcanique dans le secteur de Puna, au SE de la Grande Ile d’Hawaii. Les vols concernent des panneaux solaires et autres équipements utilisés pour recharger les batteries des appareils de surveillance sismique.
La zone affectée, entre Pu’u O’o et Kumukahi, est l’une des zones les plus densément peuplées de Puna, de sorte que les vols présentent un problème de sécurité semblable au vol ou au vandalisme à l’encontre des systèmes d’alerte de tsunamis.
Au cours de l’année écoulée, deux stations hébergeant des inclinomètres ont été dépouillées de leurs panneaux solaires, de batteries et d’équipements de communication radio. Sur l’un des sites, l’inclinomètre lui-même – qui est évalué à environ 13.000 $ (environ 10 000 euros) – a été extrait du sol et emporté.
Il est probable que les voleurs ont dérobé les panneaux solaires pour les vendre ou pour leur propre usage. Le coût total des vols a été estimé à environ $ 40,000 (environ 30 000 euros), mais lorsque l’on ajoute le matériel de protection des sites, le coût pour les contribuables atteint environ 100.000 dollars. La capacité du HVO à remplacer le matériel volé est limité, à cause des récentes coupes budgétaires fédérales.
Quiconque aurait remarqué quelque chose d’anormal ou aurait des informations relatives à l’équipement solaire dérobé doit appeler un numéro de téléphone spécial.
Pendant ce temps, en raison des vols, les scientifiques du HVO ont décidé qu’il n’était plus possible de continuer à entretenir les instruments coûteux non surveillés dans des zones isolées. Ils sont maintenant à la recherche de solutions alternatives moins coûteuses, par exemple en demandant à des particuliers d’accepter des instruments GPS dans leurs jardins.
Source: Hawaii Tribune Herald.

drapeau anglais   It is not the first time this has happened but it is a real problem. Indeed, recent thefts of unattended equipment have impacted scientists’ ability to monitor and predict volcanic activity in Puna. The thefts have targeted solar panels and other equipment used to recharge batteries of seismic monitoring devices.

The affected area, between Pu‘u O‘o and Kumukahi, is one of Puna’s more heavily populated areas, with the thefts presenting a safety issue similar to that caused by someone stealing or vandalizing warning system buoys that can predict tsunamis.

Within the last year, two stations that housed tiltmeters were stripped of their solar panels, batteries and radio communication equipment. At one site, the tiltmeter itself — which is valued at about $13,000 — was pulled from the ground and taken.

It is believed that the thieves have stolen the solar panels either for sale or their own use.

The combined cost of the thefts has been estimated at about $40,000, but when added to the costs associated with attempts to protect the sites, the cost to taxpayers can balloon to about $100,000. HVO’s ability to replace the stolen equipment is limited, with the recent federal cuts.

Anyone who may have noticed anything out of the ordinary or have any information related to the missing solar equipment should call a special phone number.

Meanwhile, as a result of the thefts, HVO scientists have concluded that continuing to maintain expensive instruments in unsupervised, isolated areas is unsustainable. They are now looking for cheaper alternative solutions, like relying on members of the public to play host to GPS instruments in their gardenss.

Source : Hawaii Tribune Herald.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.