Galeras (Colombie)

8cf161566bbd0001a20b2b01486cc227.jpgLe volcan est entré en éruption hier soir à 8:06, expulsant de la cendre jusqu’à des kilomètres à la ronde et obligeant à évacuer des milliers de personnes dans la ville de Pasto où l’on ne déplore ni dégâts ni victimes. On estime à 7 km la hauteur du nuage de cendre pendant la crise éruptive.
Les crises éruptives du volcan sont souvent violentes et brèves, comme celle de 1993 qui a tué 5 scientifiques descendus dans le cratère pour y prélever des gaz. Dans leur livre Le cri du volcan, Stanley Williams et Fen Montaigne font une decription poignante de cet épisode tragique.

a7dbb68ce6ac539c76a6a6952722b8d2.jpgThe volcano began erupting violently at 8:06 p.m. (local time), spewing ash for kilometres and prompting an evacuation order for thousands in the nearby city of Pasto. No injuries or damage were reported. It is estimated the ash cloud reached up to seven kilometres in height.
A 1993 eruption of the volcano killed nine people, including five scientists who had descended into the crater to sample gases. In their book Surviving Galeras, Stanley Williams and Fen Montaigne give an impressive description of this tragic episode.

Mont St Helens (Etat de Washington / Etats Unis)

755898ef2e82db3ed9c9706edff46fa2.jpgDimanche dernier, un géologue survolait le volcan quand il repéra un panache de vapeur qui s’échappait d’une fracture au sommet du dôme dans le cratère.
Après avoir atterri, il apprit qu’un séisme de M 2,9 avait été enregistré par les sismographes d’un observatoire de Vancouver. La secousse fut suivie d’un petit tremor qui dura près d’une heure et demie, ponctué d’une autre secousse de M 2,7. De plus, les tiltmètres ont enregistré des mouvements d’inflation et de déflation du sol à proximité du dôme de lave qui ne cesse de croître dans le cratère depuis 2004.
Même si la probabilité d’une éruption majeure semble faible, tous ces événements montrent que du magma et des gaz s’agitent dans les conduits d’alimentation du St Helens.
Le dernier tremor digne d’intérêt a été enregistré le 2 octobre 2004. Il était beaucoup plus marqué et a entraîné l’évacuation du Johnston Ridge Observatory, à 8 km au nord du cratère. Dans la mesure où la sismicité a rapidement faibli, aucune évacuation n’a été décrétée cette fois-ci.
La cause de cet événement n’a pas encore été établie. Il se peut que l’édification du dôme ait provoqué l’apparition de nouvelles fractures dans lesquelles s’est engouffrée de la vapeur d’eau sous pression.
Les dernières mesures effectuées en juillet 2007 révèlent que le volume de lave extrudée dans le cratère était de 94 millions de mètres cubes. La vitesse d’extrusion s’est ralentie ces dernières années, mais l’événement de dimanche montre que la situation peut se modifier à tout moment.

0fa6f72f5bba36a10078c559a6872d1f.jpgA geologist was flying over the volcano last Sunday when he spotted steam seeping from a fracture atop the lava dome in the crater.
After landing, he learned that a magnitude-2.9 earthquake had been registered on seismographs at an observatory in Vancouver. That was followed by a small tremor that lasted nearly an hour and a half, an unusually long period, punctuated by a second quake of magnitude 2.7.
Tiltmeters also registered alternate ground swelling and deflation near the lava dome, which has been growing in the crater since 2004.
While the likelihood of a major eruption seems low, all are typical signs that magma, gases or both are moving through conduits beneath St. Helens.
The last noteworthy tremor at the volcano lasted 55 minutes on October 2nd 2004, and was much more powerful, causing the evacuation of the Johnston Ridge Observatory 8 km north of the crater. No evacuations were ordered by Wednesday, because the seismic activity had slowed down.
The precise cause of the recent activity is not entirely clear. The settling of the growing lava dome may have caused some fracturing so that water was either being squeezed out of openings or opening new areas.
The last precise measurements, drawn from images in July, indicated the latest eruptive phase has extruded 123 million cubic yards of material into the crater. The rate has slowed considerably, but the episode Sunday showed that could change at any time.