Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

a3fe8a77640b6dba8523e416eee9334c.jpgL’Observatoire a enregistré une crise sismique (90 événements) le 11 janvier entre 4h05 et 5h36 (heure locale). Le séisme le plus fort était de 1,7. Les séismes ont eu lieu sous le sommet entre zéro et 600 mètres. Au vu de cette situation, l’Observatoire a demandé le déclenchement de l’état de vigilance volcanique.
Par la suite, 6 séismes ont été enregistrés le 12 janvier et .9 le 13, de faible à moyenne intensité (M< 1,3). .
La crise du 11 janvier n’a pas révélé la présence de dyke d’alimentation superficiel.
Le 14 janvier, l’état de vigilance volcanique a été levé à 14 heures.

249ecb0a264ebe04b3b6746c154db0f1.jpgThe Observatory recorded a seismic crisis (90 events) on January 11th between 4:05 and 5:36 (local time). The strongest earthquake was M1.7. The earthquakes were located under the summit between 0 and 600 m a.s.l. The Observatory suggested triggering the state of “volcanic watch”.
Then, 6 earthquakes were recorded on January 12th and 9 on January 13th, with a low or medium intensity (M<1.3).
The crisis of January 11th did not reveal any superficial dyke.
On January 14th, the state of “volcanic watch” was cancelled.

Tungurahua (Equateur)

78df829ef6860f9476ac33df513e10e6.jpgSelon la presse sud-américaine, l’activité éruptive est encore intense, avec des émissions continues de cendres, de gaz et de matériaux incandescents. Quelque 200 explosions secouent quotidiennement le volcan, avec des retombées de cendre sur la ville touristique de Baños qui se trouve à proximité. Les habitants sont souvent obliger d’utiliser des masques pour ne pas respirer trop de poussière.
La Sécurité Civile équatorienne maintient le niveau d’alerte Orange sur le versant ouest du Tungurahua tandis que Baños et les environs restent en alerte Jaune. Ce niveau d’alerte est déterminé par l’Institut Géophysique équatorien en fonction de l’activité sismique sur le volcan. Les derniers rapports font état d’une activité sismique accrue, avec des émissions de gaz et de cendre pouvant atteindre 2 km au-dessus du cratère.

5b6e4392e2cf1739d8ca64ea233ae02c.jpgAccording to the South American press, the eruptive activity is still intense, due to continuous expulsion of ash, gas and incandescent stones. Although the 200 daily explosions have been minor, falling ash affected the nearby tourism city of Baños. Residents often have to wear masks so as not to inhale too much dust.
Ecuador’s Civil Defense stated that Tungurahua’s western flank is on orange alert, while Baños and its surroudings are on yellow alert. The Civil Defense has pointed out that only the National Geophysical Institute will determine any change of alert status, and that will depend on the increase of the volcano’s seismic activity. The latest reports from that Institute indicate that the volcano has intense activity with emissions of ash and gas reaching 2 km above the crater