Séisme à Hawaii (Etats Unis)

94d37581826084310f8ed01c16c5f7f5.jpgUn séisme de 4,7 (suivi de plusieurs répliques) a secoué La Grande Ile hier à 9h13. L’épicentre se situe à proximité du Kilauea, sous le Puhimau Crater à environ 2 km de profondeur. C’est le plus violent enregistré dans le Parc des Volcans depuis 50 ans.Il n’a cependant causé ni dégâts, ni blessures.
Le Parc demande aux visiteurs d’être prudents dans la mesure où la secousse a élargi des fractures sur la lèvre du cratère de l’Halemaumau et fragilisé d’autres secteurs.
Un séisme de 6.7 avait déjà frappé Big Island en Octobre et causé des millions de dollars de dégâts.
Reste à savoir quel sera l’effet de ce séisme sur le comportement du volcan. La secousse d’octobre avait mis fin à la phase de gonflement du Kilauea au sud du cratère de l’Halemaumau.

58edf90a729e6c5c77ff5668f2ea7e16.jpgA 4.7 earthquake (with several aftershocks) hit Big Island yesterday at 9:13. The earthquake was centered near the Kilauea volcano, under the Puhimau Crater, about one mile deep. It is the most violent in the Volcanoes National Park in nearly 50 years. However, no injuries or damage were reported.
The park is warning visitors to be careful near Halemaumau Crater. The earthquake widened cracks and existing fractures, leading to dangerous conditions near the rim.
A 6.7-magnitude earthquake struck in October near the Big Island, causing millions of dollars in damage.
The point is to know what effect the earthquake will have on Kilauea. In October, the seism had put an end to the inflation of the volcano to the south of the Halemaumau crater.

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

1e88540b4447e93510d26c0168fa85f4.jpgAu cours des dernières heures, plusieurs sites américains ont proposé une vidéo de coulées de lave à Hawaii. Il semblerait que le Kilauea ait connu un accroissement d’activité récemment. A moins que les images fassent référence à la nouvelle entrée dans l’océan sur le site de Poupou. Cette hypothèse me semble la plus vraisemblable, dans la mesure où l’Observatoire ne mentionne pas (pour le moment au moins) d’événement particulier sur le volcan. En cliquant sur le lien ci-dessous, vous aurez accès à cette petite vidéo.
http://video.wnbc.com/player/?id=111303

315896f54711ac84742b8a4732c029f0.jpgOver the past hours, several American websites have broadcast a video of lava flows in Hawaii. It looks as if Kilauea is going through an increase in its activity. Or the pictures could refer to the new Poupou entry in the ocean, which seems to me most likely, as the Observatory hasn’t mentioned any special event in its latest bulletin. By clicking in the link here below, you can have access to the video.
http://video.wnbc.com/player/?id=111303

Etna et Stromboli (Sicile / Italie)

0cdbe4f2f0b80b8518d25fd143fe69ba.jpgC’est actuellement le calme complet.
Le beau temps est revenu sur l’Etna où il ne se passe vraiment rien de remarquable. Ce matin, le Cratère NE émet des volutes de vapeur. Des grondements sont toujours audibles au fond de la bouche, mais aucune projection n’a été observée ces derniers temps.
S’agissant du Cratère SE, le tremor éruptif reste à son niveau le plus bas et il n’y a actuellement aucun indice susceptible d’annoncer une prochaine crise éruptive. (Rappelons que la dernière saute d’humeur de cette bouche a eu lieu le 6 mai dernier). Aucune anomalie n’est visible sur la caméra thermique. Il y a quelques jours, des nuages de poussière marron ont été observés sur le flanc nord-est du cratère, signes d’effondrements. On peut logiquement penser que la poche magmatique résiduelle s’est maintenant vidée, ce qui irait dans le sens des dernières analyses de la lave effectuées par l’INGV. Mais sait-on jamais ; l’Etna n’est pas à une surprise près !!
Rien de nouveau, non plus, sur le Stromboli où une panne instrumentale empêche depuis plusieurs jours de faire de bonnes observations. Le volcan se contente apparemment d’émettre de la vapeur et parfois quelques nuages de cendres. La sonde thermique sur le Pizzo donne toujours des températures entre 50 et 60°C. Les émissions de SO2 oscillent entre 200 et 500 tonnes par jour.

03944d8936208c21b2c14bf42cbbe67c.jpgThe situation is very quiet at the moment.
On Mount Etna – where the weather is fine – the NE Crater was emitting clouds of vapour this morning. Rumblings can still be heard at the bottom of the vent, without any ejecta.
As for the SE Crater, the eruptive tremor is still at its lowest level and there is currently no sign to announce an eruptive crisis. (The last one occurred on May 6th). No anomaly can be seen on the thermal camera. A few days ago, some clouds of dust were observed on the north-eastern flank of the crater, showing collapses were taking place. It is likely the residual magma pocket is now empty, which would confirm the analyses of the lava made by the INGV. But who knows? Mount Etna can be in for another surprise!
Nothing new on Stromboli as well. Many instruments are currently out of order, which prevents from performing good observations. Steam is coming out of the crater, as well as some occasional ash clouds. Temperatures on the Pizzo vary from 50 to 60 °C. SO2 emissions range from 200 to 500 t/day.

Kliuchevskoi (Kamchatka / Russie)

f0191ac115facf0d7bc6cd9c4b46df93.jpgLe volcan demeure très actif. A 8h30 (heure locale) ce matin, il a encore émis une colonne de cendres de 8 km de hauteur. Toutefois, le vent ayant tourné, le village de Klyuchi, situé à une quarantaine de kilomètres, n’a pas eu à subir une nouvelle pluie de cendres. Les habitants perçoivent les grondements du volcan qui font trembler les vitres de leurs maisons. On observe deux coulées de lave d’environ 2 km de longueur, avec des explosions phréatiques au contact du glacier. Des bombes sont par ailleurs projetées à 500 m au-dessus du cratère. Actuellement, le temps est très souvent bouché et la webcam ne permet pas de profiter du spectacle.
Source : Agence Tass.

d2dc7e69233f2d3988b76710f8ed6d21.jpgThe volcano is still very active. At 8:30 (local time) today, it spewed an ash column to a height of 8 km a.s.l. However, as the wind has shifted, the Klyuchi settlement, about 40 km away, did not have to suffer from ashfall this time. The residents clearly perceive the roar of the explosions and windows are trembling. Two lava flows can be seen on the slope of the volcano; they are about 2 km long, with phreatic explosions due to the contact of lava with the glacier. Besides, volcanic bombs are spewed from the crater to a height of up to 500 metres. The weather is currently very cloudy and does not allow to see what’s going on.
Source: Tass press agency.

Volcan de boue (Java / Indonésie)

0e380928bc206ff5dd552639796a7144.jpgL’Indonésie envisage d’adopter une nouvelle technique pour freiner le torrent de boue qui s’échappe du site de forage de Porong depuis plus d’un an. L’insertion de boules de béton dans le cratère n’a pas permis d’enrayer le flot de boue qui a recouvert des villages entiers et entraîné l’évacuation de 15 000 personnes.
La nouvelle solution proposée par des scientifiques japonais consiste à construire des digues à doubles parois destinées à contenir la boue et lui faire jouer le rôle de contrepoids pour étouffer le flot principal qui s’échappe du forage. Toutefois, la méthode n’est pas encore bien définie; on ne sait pas non plus quand elle sera mise en place ; on sait seulement qu’elle coûtera 68 millions de dollars.
Dans le même temps, l’un des scientifiques qui participait au largage des boules de bétons prétend qu’il faudrait en larguer davantage pour obtenir de meilleurs résultats.
Source : The Jakarta Post.

15db55184c25af60b12c2b1ce6becb6b.jpgIndonesia is considering a new method involving the construction of dams to brake a torrent of mud that has been gushing from the drilling site for a year.
Scientists have already dropped hundreds of concrete balls into the mouth of the “mud volcano”, but have so far failed to plug the mudflow that has submerged entire villages and displaced 15,000 people.
Under the new scheme proposed by Japanese scientists, double-walled cofferdams will be built to fence in the mud so it serves as a counterweight to the mudflow.
Details of the new method are still sketchy and nobody knows yet when it will be carried out. It is expected to cost $68 million.
Meanwhile one of the scientists behind the concrete ball experiment said more concrete balls were needed for better results.
Source: The Jakarta Post.

Eruption et tsunami en Papouasie-Nouvelle-Guinée?

50280fd258d9bfd9319a9e64f1aa1fd0.jpgSelon la presse locale, des milliers de personnes habitant sur la côte Est de l’île de Siassi se sont retrouvées sans abri suite à l’éruption – samedi – d’un volcan sur l’île de Ritter, au large de la côte nord du pays.
Les autorités sanitaires de la ville de Lae, des tsunamis causés par l’éruption ont frappé deux villages sur l’île de Siassi, détruisant quatre maisons et provoquant la fuite de 10 000 villageois qui se sont réfugiés sur les collines environnantes pour échapper aux vagues.
Si ces informations se confirment, on peut remarquer que les vagues géantes sont particulièrement fréquentes en ce moment : elles viennent de provoquer des dégâts en Indonésie et sur l’île de la Réunion, sans oublier la déferlante qui a sérieusement secoué un bateau au large de l’île de Sein.

1c16ab7752c812a0f8ee87faebca9b80.jpgThe local press reports thousands of people on the eastern side of Siassi Island off the country’s northeast coast were homeless after the nearby active volcano on Ritter Island blew up on Saturday.
According to health officials in the city of Lae, reports from the area said tidal waves created by the eruption smashed into two villages on Siassi Island, flattening four houses and sending about 10,000 local villagers fleeing to the hills for safety.
If the news is confirmed, we can notice that huge waves are very frequent at the moment. They have just caused damage in Indonesia and on the Reunion Island, without forgetting the wave that shook a boat off the island of Sein.

Volcans du Kamchatka (Russie)

0556c674bb2e8554ff4c060364528e0c.jpgLe Kliuchevskoi émet actuellement des nuages de cendres qui s’étirent jusqu’à 500 km de distance sur la mer de Béring et s’élèvent jusqu’à 8 km d’altitude. De faibles retombées de cendres ont été enregistrées à Klyuchi, à 32 km du volcan. Les habitants peuvent entendre le volcan gronder, mais les nuages empêchent toute observation. L’activité sismique reste élevée, avec 220 événements dans la journée d’hier.
Dans le même temps, une nouvelle séquence éruptive a débuté sur le Bezymiani le 12 mai, avec des émissions de vapeur et de cendres. Là aussi, le mauvais temps gêne les observations, mais les images satellitaires confirment la présence d’une anomalie thermique. Des nuages de gaz et de vapeur, ainsi que des blocs ont dévalé les flancs du volcan, tandis qu’un nuage de cendres s’étirait vers le NE. Des retombées de cendres ont eu lieu à Klyuchi, à raison de 320 grammes au mètre carré. Il semble que les panaches de cendres aient atteint une hauteur de 8 ou 9 km.
Source: Agence Tass.

657091406c0baf4c1f9cd8e985153275.jpgKliuchevskoi is emitting ash to the distance of 500 kilometres over the Bering Sea and at a height varying from 6.5 to eight kilometres. A minor amount of ash has fallen in the village of Klyuchi, 32 kilometers away. Villagers could hear the volcano roaring, yet could not see it because of thick clouds. There is no threat to the population. Seismic activity remains high. Over 220 tremors occurred over the day.
Meanwhile, an eruption of Bezymiani started in Kamchatka on May 12. The volcano emitted steam and ash. Visual monitoring of the volcano was impossible as clouds were thick, but satellites confirmed a thermal anomaly. Heated gas, steam, water and rock fragments poured down the volcano slope, and an ash emission stretched northeastward. Volcanic ash fell down in Klyuchi. The ash fall was rather large, about 320 grams per one square meter. It seems that the volcano emitted ash to the height of nine kilometres.
Source: Tass press agency.