Première radiographie d’un volcan (Japon)

b558188d22c68229ba6c9b75ea80675c.jpgDes scientifiques japonais ont réalisé le mois dernier la première radiographie d’un volcan. En réalisant ce rêve de tout volcanologue, ils espèrent mieux comprendre l’activité et donc prévoir les éruptions. Jusqu’à présent, de telles tentatives de représentation de l’intérieur d’un volcan avaient été faites uniquement à partir des images d’ondes sismiques.
Les rayons X tels que nous les connaissons en médecine ne sont pas assez puissants pour percer les kilomètres de roches qui dissimulent le cœur du volcan. C’est la raison pour laquelle les Japonais se sont tournés vers une source naturelle. Ils ont utilisé les rayons cosmiques qui ont la même faculté que les rayons X à pénétrer la matière solide.
En détectant les ‘muons’ (particules élémentaires avec des charges électriques négatives et un spin 1/2) en provenance de l’espace au moment où ils traversent le volcan, les scientifiques ont pu façonner une image de l’intérieur du Mont Asama, au centre du Japon.
On sait que les roches les plus denses absorbent davantage de muons ; donc, en prenant en compte le nombre moyen (et connu) de muons qui frappent n’importe quelle partie de la surface de la terre, les scientifiques japonais ont été en mesure d’estimer la densité de la roche traversée par les muons. Combinée à la structure connue du volcan, cette information a été suffisante pour identifier les matériaux proprement dits. A partir de là, les chercheurs ont été capables de créer des images des cavités offrant un passage à la lave au plus profond du volcan. Ils ont même pu suivre le mouvement d’objets solides, telles que les roches, lors de leur déplacement au sein du flux magmatique.
Source : The Japan Times.

d8e14b87d6ae147bb4356a55afcf9ff9.jpgLast month, Japanese scientists took the first ‘x-ray’ pictures of the inside of a volcano, which is a volcanologist’s dream. They hope that a better understanding of volcanic activity will help to better predict future eruptions. Previous attempts to map the interior of a volcano had only be made from images of seismic waves.
Artificial x-rays as we know them in medicine are not powerful enough to penetrate the kilometres of rock concealing a volcano’s heart, so the scientists turned to a natural source.
They relied on cosmic rays which have a comparable ability to penetrate solid matter.
By detecting ‘muons’ (elementary particles with negative electric charges and a spin of 1/2) as they passed through the volcano after arriving from space, the scientists were able to build up a picture of the interior of Mount Asama in central Japan.
Denser rock absorbs more muons so, taking into account the average known number of muons striking any part of the Earth’s surface, the scientists were able to estimate the density of the rock through which the muons were passing.
Combined with understanding a typical volcano’s structure, this information is enough to identify the material itself. In this way, the researchers were able to create images of cavities through which lava was passing deep inside the volcano.
They were even able to track moving solid objects, such as rocks as they were pushed along by the magma flow inside.
Source : The Japan Times.