Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

Quelques informations supplémentaires sur le séisme qui a eu lieu hier dans la zone sommitale du Kilauea. Plusieurs secousses ont été enregistrées dans la partie supérieure de l’East Rift Zone, cette grande balafre qui tranche la partie Est de la Grande Ile. La première secousse a eu lieu jeudi matin à 9h13 (heure locale, ce qui correspond à 21:13 le mercredi soir, heure française) près du cratère Puhimau. D’une magnitude de 4,7, elle a été localisée à environ 2 km de profondeur. La secousse suivante (pas forcément une réplique) s’est produite à 9h33, avec une magnitude de 4,1, sous le cratère Koko’olau, 1,5 km plus en aval le long du rift. Une troisième secousse, d’une magnitude de 3,9, a été enregistrée à 10h51, 4 km encore plus en aval sur le rift. Ces séismes sont les plus importants d’une série qui a commencé le 12 mai dernier. Aucun gonflement sommital et aucune activité particulière n’ont accompagné ces secousses. D’après l’Observatoire avec lequel je viens d’avoir un contact, il ne s’agit pas de séismes d’origine tectonique. Leur superficialité indique plutôt une migration du magma, ce qui explique ma réserve sur le mot « répliques ». Comme je l’indiquais précédemment, il faut savoir comment va réagir le Kilauea.
Les images vidéo diffusées dernièrement n’indiquaient pas une modification majeure dans l’éruption actuelle (commencée en janvier 1983). Il s’agit – comme cela se produit fréquemment – d’une petite phase de suralimentation des coulées qui a donné naissance à une nouvelle entrée dans l’Océan Pacifique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.