Eruption du Cumbre Vieja (La Palma): accès interdit au site impacté par la lave // No access to the site impacted by the lava

Quatre Britanniques vont faire l’objet de poursuites après avoir enfreint les interdictions d’accès au site éruptif de La Palma pour prendre des photos qui ont ensuite été publiées sur les réseaux sociaux.
Il semble que les quatre hommes aient voyagé en bateau depuis Tenerife pour atteindre des zones interdites à La Palma. Selon les médias locaux, ils devraient être poursuivis en justice après avoir mis en danger leur vie et celle des forces de sécurité en danger. L’un des hommes a publié sur les réseaux sociaux un selfie, vêtu d’un t-shirt et un short non loin de la lave en fusion.
Les photos prises par le groupe auraient été utilisées par la Garde civile à La Palma pour identifier les hommes.Un rapport a été adressé aux autorités de La Palma, demandant d’engager des poursuites pour non respect de la loi.

Bien que l’île ait été dévastée par le volcan, il n’y a eu aucune victime grâce à des évacuations rapides et la mise en place de mesures efficaces pour éloigner les curieux. Toutes les routes et points d’accès sont rigoureusement contrôlés et l’éruption ne peut être observée que depuis quelques kilomètres par les touristes présents sur l’île. Seuls les scientifiques et les journalistes accrédités sont autorisés à pénétrer sur le site impacté. Plus de 2000 bâtiments ont été détruits par la lave depuis le début de l’éruption il y a un mois et 7500 habitants ont dû quitter leur domicile. Il est bien sûr nécessaire de protéger les biens qui n’ont pas été détruits par la lave.
Source : Presse britannique.

—————————————–

Four British men will be facing prosecution after breaching police warnings along the active La Palma volcano to take photos which were later posted on social media.

The four Brits are believed to have travelled by boat from Tenerife to reach the forbidden areas in La Palma. According to local media, the men now face possible court action after putting their lives and the lives of security forces at risk. One of the men posted a photo of himself on social media wearing a t-shirt and shorts not far from the burning lava.

The photos the group took are understood to have been used by Civil Guard officers in La Palma to identify the men. The police sent a report to government officials, with prosecutors proposing possible disobedience charges.

Although the island was devastated by the volcano, there have been no casualties due to prompt and robust evacuations and strong efforts to keep people away from the volcano. All roads and access points are drastically controlled and the eruption can only be observed a few kilometers away by the tourists on the island. Only scientists ansd authorised journalists are allowed to enter the eruption site. More than 2000 buildings have been destroyed by lava since the start of the eruption a month ago and 7500 residents had to leave their homes. It is of course necessary to protect the properties that have not been destroyed by lava.

Source: British newspapers.