Islande : Nouvelles fissures éruptives ! // Iceland : New eruptive fissures !

17 heures (heure française) : Une nouvelle fracture éruptive s’est ouverte vers midi (heure locale) aujourd’hui 5 avril 2021 près du site éruptif dans la Geldingadalur. On estime que la fissure mesure environ 200 mètres de long et que sa partie centrale se trouve à environ un kilomètre au nord-est de l’éruption dans la Geldingadalur. La lave de la nouvelle fissure s’écoule vers les vallées de Merardalir. Il ne semble pas y avoir beaucoup de pression au niveau de la fracture éruptive, mais les scientifiques islandais disent que l’on peut assister à une intensification de l’éruption.

Des hélicoptères de la garde côtière islandaise sont sur place pour s’assurer que la zone est évacuée, même si na nouvelle fissure est loin des zones habitées. Un avion avec des scientifiques à son bord est en route vers la fissure pour évaluer plus précisément son emplacement et sa taille.

Comme il n’y a pas d’émission de téphra et de cendres dans l’atmosphère, le Met Office islandais affirme qu’il n’y a aucun danger imminent pour l’aviation. En conséquence, la couleur de l’alerte aérienne pour l’aéroport de Keflavik reste Orange.

En raison de la nouvelle situation, le site éruptif dans la Geldingadalur a été fermé au public.

Source: Icelandic Met Office.

Vous verrez la nouvelle éruption avec la nouvelle fissure en cliquant sur ce lien:

https://www.ruv.is/frett/2021/03/18/bein-utsending-fra-gossvaedinu-nyjar-sprungur-opnast

La fracture éruptive vue par la nouvelle webcam

Vue aérienne du nouveau site éruptif (Crédit photo : IMO)

Remarque personnelle : Il va être intéressant d’observer le comportement de l’activité sur le site de la première éruption. A mes yeux, il n’est pas impossible que la nouvelle fracture éruptive appartienne au même réseau que la première qui s’est ouverte dans la Geldingadalur. (Il serait intéressant de connaître la composition de la lave émise sur les deux sites). Si c’est le cas, une baisse d’intensité de la première éruption sera probablement observée dans les prochaines heures. Le nouvel événement montre que l’activité éruptive actuelle est alimentée par un dyke volumineux dans lequel règne une pression relativement importante. Il y a de fortes chances pour que la lave continue à s’écouler pendant pas mal de temps.

++++++++++

18h30 : En fait, ce sont deux nouvelles fissures éruptives qui se sont ouvertes à proximité du site initial dans la Geldingadalur. L’IMO a mis en ligne de nouvelles photos. Le nouveau site éruptif est situé à environ 700 mètres au nord-est des cratères jumeaux de la Geldingadalur. Les nouvelles fissures mesurent 200 mètres de long. La lave est fluide et s’écoule rapidement en formant une étroite rivière dans la vallée de Meradalir, à l’est des nouvelles fissures. Un nouveau champ de lave est en formation.

Crédit photo : IMO

++++++++++

22h30 : Les dernières visites du nouveau site éruptif par des scientifiques islandais confirment qu’il se situe à environ 500 mètres au nord-est de l’éruption qui a débuté le 19 mars dans la Geldingadalur. Comme je l’ai écrit précédemment, la lave forme un mince ruban qui serpente vers l’aval et avance dans les vallées de Merardalir.

Le géophysicien Páll Einarsson explique que la nouvelle fissure principale est une extension d’une fracture qui a été active tout le temps. Il ajoute qu’il s’agit une très petite éruption, mais on ne sait jamais comment elle peut évoluer.

Les autorités demandent au public de respecter la fermeture de la zone pendant que la situation est en cours d’évaluation. La police indique qu’il est peu probable que les sentiers conduisant au site de l’éruption initiale soient ouverts le 6 avril. L’activité éruptive sur le double cône dans la Geldingdalur est assez stable, même après l’ouverture des nouvelles fissures. Les deux bouches actives continuent de projeter des paquets de lave fluide. Le débit ne semble pas avoir beaucoup varié et se situe probablement autour de 5 mètres cubes par seconde. Voici une vidéo du nouveau site éruptif, réalisée depuis un hélicoptère:

https://player.vimeo.com/external/533177310.hd.mp4?s=36f160f0bf176336d4a484b2ce39300ab5cc47bf&profile_id=174

Image extraite de la vidéo

  ——————————————

5 pm (French time) : A new eruptive fissure opened at about midday today (local time) near the initial eruption site in Geldingadalur. It is estimated that the fissure is about 200 metres long, and the middle of the fissure is approximately one kilometre NE of the eruption site in Geldingadalur. The lava from the new fissure flows toward Merardalir valleys, east of the new fissure. There does not seem to be a lot of lava coming to the surface, but local scientists say it could lead to an increased eruption.

Helicopters from the Icelandic Coast Guard are at the new eruption site to make sure the area is evacuated, although the fissure is far from populated areas A plane with scientists is on its way to the fissure for evaluating more presicely its location and size.

The Icelandic Met Office says that because of the lack of ash and tephra in the atmosphere, there is no imminent hazard for the aviation. As a consequence, the aviation colour code for Keflavik airport remains Orange

Because of the new situation, , the eruption site in Geldingadalur has been closed to the public.

Source: Icelandic Met Office.

You will seen the new eruption site with the new fissure by clicking on this link :

https://www.ruv.is/frett/2021/03/18/bein-utsending-fra-gossvaedinu-nyjar-sprungur-opnast

Personal Note : It will be interesting to observe the behaviour of activity at the site of the first eruption. It is not impossible that the new eruptive fracture should belong to the same network as the first fissure which opened in Geldingadalur. (It would be interesting to know the composition of the lava emitted on the two sites). If so, a decrease in intensity of the first eruption will likely be observed in the next few hours. The new event shows that the current eruptive activity is fueled by a large dyke in which there is relatively high pressure. Chances are, the lava will continue to flow for quite a while.

++++++++++

6:30 pm : Actually, two new volcanic fissures opened near to the initial eruption site in Geldingadalur. IMO has released new photos. The new eruptive site is located about 700 metres NE of the twin craters in Geldingadalur. The new fissures are 200 metres long. Theit lava is fluid and flows fast in a narrow lava-river into Meradalir valley, east of the new fissures, where a new lava field is forming.

Source: IMO.

++++++++++

10:30 pm : The latest visits to the new eruptive site by Icelandic scientists confirm that iyt is located about 500 metres northeast of the eruption that began on March 19th in the Geldingadalur. As I put it before, the thin-flowing lava forms a river that winds its way, like a red snake, down the mountain and into Merardalir valleys.

Geophysicist Páll Einarsson explains that the main new fissure is an extension of the fissure that has been active the whole time. He adds it is very small eruption, but one never knows how it can develop.

Authorities ask the public to follow news of closures in the area while the situation is being evaluated. The police says it is unlikely that hiking trails to the eruption site will be open on April 6th.

Eruptive activity at the twin cone in Geldingdalur is quite stable, even after the opening of the new fissures. The two vents keep ejecting batches of fluid lava. The emission rate does not seem to have much fluctuated . It looks as if it is still at least 5 cubic metres per second.

Here is a video of the new eruptive site shot from a helicopter:

https://player.vimeo.com/external/533177310.hd.mp4?s=36f160f0bf176336d4a484b2ce39300ab5cc47bf&profile_id=174