Inventions hawaiiennes // Hawaiian innovations

drapeau francaisLes coulées de lave qui menacent actuellement Pahoa ont fait germer des idées novatrices dans le cerveau des élèves de la région.
Ainsi, les élèves de l’Académie Hawaiienne des Arts et des Sciences de Pahoa ont conçu un épurateur d’air destiné à lutter contre le brouillard volcanique, ou vog, qui perturbe régulièrement la vie dans la région (voir ma note du 19 novembre). L’idée est venue lorsque l’un des adolescents a été personnellement incommodé par le vog et a dû quitter l’établissement d’enseignement. L’épurateur aspire le vog contenu dans l’air à l’aide d’un ventilateur et neutralise son acidité avec une substance semblable au bicarbonate de soude. Le magasin de bricolage ACE Hardware de Pahoa vend les composants de l’épurateur pour 100 dollars. L’appareil vendu dans son intégralité coûte 150 dollars. Les 50 dollars de différence serviront à financer de futures recherches.

Les étudiants ont mis au point d’autres idées liées à la lave. L’une d’elles peut être comparée à la nouvelle technologie développée par une compagnie d’électricité pour protéger les poteaux qui se trouvent sur la trajectoire de la lave. De la même façon, les étudiants ont imaginé un pont refroidi à l’eau qui dissiperait la chaleur de la lave et permettrait aux véhicules de franchir des routes qui en sont recouvertes.
Outre les innovations des élèves, l’approche de la coulée du 27 juin bénéficie aujourd’hui de technologies innovatrices qui n’existaient pas en 1990 lorsque la lave a submergé le village de Kalapana, à 18 kilomètres de Pahoa. Par exemple, grâce à la technologie GPS et à des logiciels adaptés, il ne faut que quelques minutes pour cartographier la coulée de lave, ce qui prenait des heures il y a 20 ans.
De même, le survol du champ de lave à l’aide d’un drone permet de collecter des images haute résolution qui deviennent des cartes topographiques en trois dimensions. Ainsi, les scientifiques peuvent mieux comprendre comment se comporte le volcan et ils peuvent essayer de faire des prévisions sur les endroits où la lave est susceptibles de sortir.
Source: Honolulu Star Advertiser.

 ————————————————

drapeau anglaisThe lava flows that are currently threatening Pahoa are inspiring innovative ideas from local students on how to deal with its effects.

Students from Pahoa’s Hawaii Academy of Arts and Science have come up with an idea for an air scrubber for volcanic smog, or vog (see my note of November 19th). The idea came when one of the teenagers was personally affected by the vog and had to move away because of sensitivity to it. The scrubber pulls vog from the air with a fan and neutralizes acidity with a compound similar to baking soda. Pahoa’s ACE Hardware is selling the component parts for the scrubber for $100. A fully assembled scrubber by the students goes for $150. The extra $50 will help fund future research.

The students have come up with other lava-related ideas, including one similar to the new technology a power company is using to protect poles in the flow’s path. They also have shared thoughts on a water-cooled bridge that would dissipate heat and let drivers cross lava-covered roads.

Beside the students’ innovations, the lava flow has been met with 21st-century technology unavailable in 1990 when lava overran Kala­pana 18 kilometres away. For instance, today, using GPS technology and computer software, it takes a few minutes to map the lava flow, which took hours 20 years ago.

Similarly, flying a drone over the lava field allows to bring back high-resolution images that are turned into three-dimensional topographical maps. Thus, scientists can better understand how the volcano’s behaving and start to make predictions on where lava might break out next.

Source: Honolulu Star Advertiser.

Panache-Kilauea

Les gaz émis par le Kilauea contribuent à la formation du vog hawaiien  (Photo:  C. Grandpey)