Vers un réveil du Galeras (Colombie) ? // Eruptive activity soon on Galeras Volcano (Colombia) ?

Dans des bulletins spéciaux publiés le 12 juin 2018, le Servicio Geologico Colombiano (SGC) indique qu’une augmentation significative de l’activité sismique est observée sur le Galeras. Des hausses semblables ont été enregistrées le 29 mai et le 2 juin 2018. La dernière éruption du Galeras s’est produite en 2014.
Un essaim comprenant 310 événements a été signalé entre le 11 juin (avec un événement M 4,5) et le 12 juin. Certains ont été ressentis par les habitants à proximité du volcan. Les autres paramètres géophysiques et géochimiques restent inchangés
Le niveau d’alerte est maintenu à 3 (Jaune, changements dans l’activité volcanique) depuis 2011.
Après 10 années de calme, le Galeras a connu un regain d’activité en 1988. Une éruption soudaine a tué 6 volcanologues et 3 touristes qui se trouvaient dans le cratère quand il a explosé le 4 janvier 1993. Stanley Williams était l’un des scientifiques. Il a décrit cet événement tragique dans un livre poignant intitulé Surviving Galeras («Les cris du volcan» dans la version française).
Le groupe faisait partie d’une excursion dans le cadre d’une conférence scientifique. Ses membres avaient décidé d’entrer dans le cratère malgré l’observation d’un nombre important de tornillos qui avaient été enregistrés lors des éruptions précédentes et avaient également été enregistrés dans les jours précédant l’explosion.
Source: Servicio Geologico Colombiano.

————————————————–

In special bulletins released on June 12th, 2018, the Servicio Geologico Colombiano (SGC) indicates that a significant increase in seismic activity is observed at Galeras volcano. Previous increases were recorded on May 29th and June 2nd, 2018. The last eruption of Galeras occurred in 2014.

A swarm including 310 earthquakes has been reported between June 11th (with an M 4.5 event) and June 12th. Some of the quakes were felt by nearby residents. Other geophysical and geochemical parameters remain unchanged

The alert level has been kept at 3(Yellow; changes in the behaviour of volcanic activity) since 2011.

After 10 years of quiescence, Galeras became active again in 1988. A sudden eruption killed 6 volcanologists and 3 tourists who were inside the crater when it exploded on January 4th, 1993. One of the scientists was Stanley Williams who described this tragic event in a gripping book entitled Surviving Galeras (“Les cris du volcan” in the French version).

The group was part of a scientific conference excursion. Its members had decided to enter the crater despite the observation of a significant number of tornillos which had preceded previous eruptions and were also recorded in the days before the eruption.

Source: Servicio Geologico Colombiano.

Vue aérienne du Galeras en janvier 2006 (Crédit photo: Wikipedia)

Profil sismique des tornillos, connus et redoutés sur le Galeras (Source: USGS)

Galeras (Colombie)

drapeau francais.jpgDans son dernier bulletin en date du 16 octobre, l’INGEOMINAS indique que la couleur du niveau d’alerte du Galeras est maintenue au Jaune. On observe des variations de l’activité volcanique et sismique. Cette dernière est essentiellement liée à des mouvements de fluides dans les conduits volcaniques, ainsi qu’à des émissions de gaz et de cendre.

La plupart des séismes liés à des fracturations de roches sont enregistrés de manière dispersée, jusqu’à une dizaine de kilomètres du cratère, à des profondeurs de moins de 6 km par rapport au sommet. Leur magnitude ne dépasse pas M 1,7.

Les caméras placées sur le volcan montrent des émissions de gaz et de cendre avec une colonne qui atteignait environ mille mètres de hauteur le 12 octobre.

Les émissions de SO2 restent faibles à modérées.

drapeau anglais.jpgIn its latest report (October 16th), INGEOMINAS indicates that the colour of the alert level of Galeras remains Yellow. There are fluctuations in the levels of volcanic and seismic activity. Seismic activity is mainly associated with movements of fluids within the conduits and with occasional gas and ash emissions.

Most earthquakes related to rock fracturing are scattered around the crater, as far as 10 km, at depths of less than 6 km below the summit. Their magnitude does not exceed M 1.7.

The cameras on the volcano show gas and ash emissions whose column reached 1,000 metres on October 12th.

SO2 emissions remain low to moderate.

Galeras (Colombie)

galeras,volcans,volcanoes,volcano newsDans son dernier bulletin hebdomadaire, l’INGEOMINAS indique que la sismicité sur le Galeras a connu une hausse entre le 21 et le 28 août avec des événements dont la magnitude était en moyenne de M 2,5 et la profondeur de 9 km. Les émissions de SO2 ont montré des variations mais sont restées faibles à modérées. Les caméras installées autour du volcan ont détecté des émissions fumerolliennes auxquelles se mêlait la cendre le 26 août.

Le niveau d’alerte est maintenu à III (Jaune, « modifications de l’activité volcanique »).

 

galeras,volcans,volcanoes,volcano newsINGEOMINAS’ latest weekly report about Galeras indicates that seismicity increased between August 21st and 28th with events averaging M 2.5 and a depth of 9 km. SO2 emissions fluctuated, but remained at low-to-moderate levels. Cameras around the volcano recorded fumarolic emissions that contained ash on August 26th.

The Alert Level remains at III (Yellow; « changes in the behaviour of volcanic activity »).