Tunnels de lave / Lava tubes

Depuis quelque temps, on voit apparaître sur Internet nombre d’articles sur les tunnels de lave. Ces formations spectaculaires sont relativement nombreuses à travers le monde et sont associées à un volcanisme effusif, généralement de type basaltique.

La formation d’un tunnel de lave est assez facile à expliquer. Une fois refroidie en surface, la coulée construit une croûte solide alors que le cœur reste fluide, ce qui permet à la lave de continuer à s’écouler. Lorsque la source de la coulée se tarit, le tunnel se vide et laisse une cavité en forme de galerie aux dimensions très variables. Certains tunnels ont des dimensions modestes alors que d’autres s’étirent sur plusieurs kilomètres. 

Il est intéressant de visiter quelques tunnels. On s’apercevra assez vite que leur morphologie est généralement la même. On avance sur un sol chaotique où peuvent apparaître quelques cordages, traces des dernières effusions de lave. Les parois latérales comportent souvent des banquettes qui correspondent aux variations de niveau de l’écoulement. Le plafond est en général orné de stalactites de refusion qui se sont formées lorsque la lave a été ramollie par de nouvelles montées en température. Certaines d’entre elles ont une forme oblique ou carrément en angle droit à cause de l’effet Venturi. J’ai eu l’occasion exceptionnelle de pénétrer dans une grotte permettant d’accéder à un tunnel de lave encore actif sur l’Etna. L’aspiration de l’air extérieur (effet Venturi) rendait la température de la grotte très supportable. Seul le rayonnement du fleuve d’or qui s’écoulait devant mes  yeux empêchait de s’approcher davantage.

On peut visiter des tunnels en de nombreux points du monde : Islande, Corée du Sud, Australie, Ile de la Réunion, Etats-Unis, etc. Le plus long tunnel terrestre connu est le Kazumura à Hawaii, avec 59,3 kilomètres. Peu de gens le visitent. Claustrophobes s’abstenir ! Les touristes sont orientés vers le Thurston Lava Tube, facile d’accès et éclairé.

En Californie, le Lava Beds National Monument permet de visiter un grand nombre d’anciens tunnels.

Plus près de nous, l’Etna recèle plusieurs grottes et tunnels : Grotta de Tre Livelli, Grotta di Cassone, Grotta delle Palombe, Grotta dei Lamponi, Grotta del Gelo. Cette dernière doit son nom au fait qu’elle renferme de la glace. Elle est magnifique mais je ne suis pas certain que l’on puisse encore la visiter. Il y a quelques années, des vandales ont cassé des formations de glace et il a été décidé d’en interdire l’accès. Avant ce triste épisode, j’avais eu la chance de visiter la Grotta del Gelo en compagnie de mon ami Pippo Scarpinati et je n’oublierai jamais la beauté des reflets et de la transparence de la glace.

 

Vous trouverez dans la colonne de droite de ce blog une petite galerie montrant quelques tunnels que j’ai eu l’occasion de visiter.