Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique à travers le monde:

Le 30 mai 2019, une fissure s’est ouverte à la base nord du Nouveau Cratère Sud-Est (NCSE) de l’Etna (Sicile / Italie), à environ 3 150 m d’altitude. La fissure a provoqué des explosions stromboliennes et une coulée de lave qui a progressé vers la paroi occidentale de la Valle del Bove. Après quelques dizaines de minutes, la lavel atteint 2 050 m d’altitude près d Monte Simone. Elle avait alors 2 km de longueur. Deux fissures se sont ouvertes quelques heures plus tard à la base SE du NCSE à une altitude d’environ 3 050 m, chacune produisant des coulées de lave qui ont convergé et longé la paroi ouest de la Valle del Bove en direction de Serra Giannicola Grande, en recouvrant partiellement les coulées de lave de 2018. La coulée a atteint 2 260 m d’altitude. L’activité fissurale s’est accompagnée d’émissions de cendres qui étaient intenses au début, mais qui ont diminué par la suite et cessé tard dans la soirée. La coulée de lave a atteint le fond de la Valle del Bove aux premières heures du 31 mai. Elle avait alors une longueur d’environ 3 km.
La lave continuait d’être émise par les deux fissures lors d’une inspection visuelle le matin du 1er juin et un phénomène de spattering était observé sur une fissure à la base SE de NCSE. À 19 h 30, la coulée de lave à la base N du cratère n’était plus alimentée et refroidissait. Lors d’une inspection du site éruptif le 2 juin, des volcanologues ont confirmé l’activité explosive sur une portion de la fissure à 2 850 m d’altitude et la poursuite de l’émission de lave. La lave avançait le long de la paroi ouest de la Valle del Bove en recouvrant les écoulements des jours précédents.
Source: INGV.

++++++++++

L’Alaska Volcano Observatory indique qu’une petite éruption phréatique a été détectée à 21h40 (heure locale) le 1er juin 2019 sur le Great Sitkin (Iles Aléoutiennes / Alaska) au vu des données sismiques locales. Aucun autrevsignal n’a été observé dans les données infrasoniques locales ou les observations satellitaires, mais la couverture nuageuse était dense. Une hausse de activité sismique a été observée juste avant et après l’événement. Suite à cette activité, l’AVO a fait passer la couleur de l’alerte aérienne au Jaune.
Le Great Sitkin est contrôlé à l’aide d’un réseau sismique local en temps réel, ce qui permet à l’AVO de détecter les changements d’activité susceptibles de déboucher sur une éruption.

++++++++++

Une séquence éruptive sur le Merapi (Indonésie) a généré un panache de cendre qui est monté à 3 700 mètres d’altitude le 3 juin 2019. Le volcan a déjà émis 72 colonnes de cendre depuis son entrée dans une nouvelle phase éruptive le 29 janvier 2019. Il est demandé à la population de rester à l’extérieur la zone d’exclusion de 3 km.
Les volcanologues indonésiens craignent que l’effondrement du dôme de lave du Merapi déclenche une avalanche de 458 000 mètres cubes de matériaux qui dévéleraient le lit de la rivière Gendol sur 3 kilomètres.
Le niveau d’alerte volcanique reste à 2 sur une échelle de 4. Une zone d’exclusion de 3 km de rayon du cratère reste en place autour du volcan.

++++++++++

On attend toujours une éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion), mais la magma ne semble pas pressé de percer la surface. Le volcan continue de gonfler mais la sismicité a décru ces derniers jours. Les émissions de CO2 sont en hausse.

++++++++++

Dans son dernier bulletin, l’IGP indique qie l’activité du Sabancaya (Pérou) reste à un niveau modéré On enregistre en moyenne une vingtaine d’explosions par jour. Les panaches de cendre montent jusqu’à environ 3,5 km de hzuteur au-dessus du cratère.

++++++++++

De fortes explosions ont eu lieu sur le Popocatepetl (Mexique) le 3 juin 2019 à 14h19 et à 14h47 (heure locale). Elles ont généré des colonnes de cendres qui sont montées jusqu’à 11 km au dessus du niveau de la mer. Des retombées de cendre était prévues dans de nombreuses localités. Le niveau d’alerte reste à Jaune, Phase deux.
Source: CENAPRED.
Les explosions sont probablement causées par la désintégration du dôme de lave dans le cratère sous la pression des gaz. Il serait intéressant de voir de nouvelles photos du cratère afin de se endre compte si le dôme de lave a beaucoup grandi. Tant qu’il restera comme sur les dernières photos, il n’y aura aucun danger pour les zones peuplées, à l’exception des retombées de cendre très désagréables.

++++++++++

Voici un autre exemple de la situation environnementale catastrophique de notre planète. En 2018, l’éruption du Kilauea a envoyé d’énormes quantités de lave dans la Lower East Rift Zone, et détruit au passage plus de 700 maisons en se dirigeant vers la mer. En se jetant dans l’Océan Pacifique, la lave a ajouté plusieurs hectares de terre à la Grande île et a presque réduit à néant la rampe de mise à l’eau de Pohoiki. Maintenant, à la place de la rampe de mise à l’eau, il y a une belle plage de sable noir de 300 mètres de longueur qui s’est formée lorsque la lave chaudeest entrée dans l’océan froid, et a été pulvérisée en une multitude de grains de sable sombres.Cependant, cette nouvelle plage vierge n’est pas restée vierge pendant très longtemps! Un biologiste marin de l’Université d’Hawaï à Hilo a mesuré l’infiltration de microplastiques sur quelques plages de la Grande île. Il a découvert que Pohoiki était victime de pollution plastique, au même titre que des plages moins récentes comme Hapuna et Hilo Bay…
Source: SunHerald.

++++++++++

A partir du 1er juillet 2019, les touristes qui visitent les Iles Eoliennes devront payer un droit d’entrée (il s’agit en fait d’une taxe) de 5 euros avant d’accéder au sommet du Stromboli et de la Fossa di Vulcano. Avec l’argent ainsi récolté, de meilleurs sevices pourront être proposés, ce qui évitera la surcharge d’un trop grand nombre de visiteurs sur les sommets de ces deux magnifiques sites naturels.
Cette décision a forcément ses partisans et ses détracteurs, mais il ne fait guère de doute que les touristes désireux de visiter les deux volcans accepteront de mettre la main au porte-monnaie. En fait, c’est un peu comme acheter un billet d’entrée dans un musée et il faut bien reconnaître que les Iles Eoliennes sont un grand musée à ciel ouvert. De la même façon, il existe de nombreux projets pour relancer le tourisme environnemental dans les îles, comme la reconstruction des anciens chemins d’Alicudi. Récemment, la Calabre a proposé à l’UNESCO de faire entrer au patrimoine mondial le coucher de soleil sur le Stromboli, spectacle unique vu depuis certaines parties de la péninsule. Dans le même ordre d’idée, un guide de randonnée qui travaille dans les îles Éoliennes a mis sur pied une série d’excursions destinées à admirer les couchers de soleil dans certaines îles les plus sauvages comme Alicudi, Filicudi et Salina.
Source: Sicilia Weekend.

——————————————————

Here is some new of volcanic activity around the world.

On May 30th, 2019, a fissure opened at the N base of Mount Etna’s New South-East Crater (NSEC) at about 3,150 m elevation. The fissure produced strombolian explosions and a lava flow that advanced towards the western wall of the Valle del Bove. After a few tens of minutes,it reached 2,050 m elevation near Monte Simone. The flow was 2 km in length. Two fissures opened a few hours later at the SE base of NSEC at an elevation of about 3,050 m, each producing lava flows that converged and traveled along the western wall of the Valle del Bove towards Serra Giannicola Grande, partially covering the 2018 lava flows. The flow reached 2,260 m elevation. The fissure activity was accompanied by ash emissions which were intense starting at the beginning but then decreased and almost stopped late in the evening. The lava flow reached the bottom of the valley in the early hours of May 31st and had a length of about 3 km.
Lava continued to effuse from both fissures during a visual inspection in the morning of June 1st and vigorous spatter was occurring at a fissure on the SE base of NSEC. By 19:30 the lava flow from the N base was no longer being fed and was cooling. During a visual inspection of the eruption site on June 2nd, volcanologists confirmed explosive activity at a fissure segment at 2,850 m and continuing lava effusion. The lava travelled along the western wall of the Valle del Bove, overlapping flows from previous days.
Source: INGV.

++++++++++

The Alaska Volcano Observatory indicates that a small steam explosion was detected at 21:40 (local time) on June 1st, 2019 at Great Sitkin Volcano (Aleutians / Alaska)in the local seismic data. No corresponding signal was seen in regional infrasound data or satellite observations. Low-level seismic activity was elevated just before and after the event. In response to this activity, AVO raised the aviation colour code to Yellow.
Great Sitkin is monitored with a local real-time seismic network, which allows AVO to detect changes in activity likely to lead to an eruption.

++++++++++

An eruption at Mount Merapi (Indonesia) produced an ash column up to 3 700 metres above sea level on June 3rd, 2019. The volcano had emitted 72 ash columns since it entered a new effusive eruption phase on January 29th, 2019. Residents are warned to remain outside the 3 km exclusion zone.
Indonesian volcanologists fear that the collapse of Mt Merapi’s lava dome might trigger an avalanche of 458 000 cubic metres that would travel over 3 km down the Gendol River..
The volcanic alerte level remains at 2 on a scale of 4. A 3-kilometre radius exclusion zone from the crater remains in place..

++++++++++

We are still waiting for an eruption of Piton de la Fournaise (Reunion Island), but the magma shows no hurry to pierce the surface. The volcano is still inflating but seismicity has decreased in the past days. CO2 emissiosns are rising.

++++++++++

In its latest update, IGP ndicates that activity at Sabancaya (Peru) maintains moderate levels. An average of about 20 explosions is recorded every day, with ash plumes rising about 3.5 km above the crater.

++++++++++

Strong explosions took place at Popocatepetl (Mexico) at 14:19 and 14:47 (local time) on June 3rd, 2019. They generated ash columns up 11 km above sea level. Ashfall was expected in many municipalities.The alert level remains at Yellow, Phase Two.
Source: CENAPRED.
The explosions rae probably caused by the disintegration of the lava dome within the crater under the pressure of the gases. It wold be interesting to see new photos of the crater in order to see if the lava dome as grown. As long as it remains like in the last photos, there will be no danger to populated areas, except the very unpleasant ashfall.

++++++++++

Here is another example of the disastrous environmental state of our planet. In 2018, the eruption of the Kilauea volcano sent huge amounts of lava in the Lower East Rift Zone, destroying more than 700 homes on its way to the sea. While flowing into the pacific Ocean, lava added more acre to the Big island and nearly detroyed the Pohoiki boat ramp. Now, at the place the the boat ramp, there is a nice new 300-metre black sand beach which formed when hot lava flowing into the cold ocean exploded, leaving dark grains of sand in its wake.However, that pristine new beach has not been pristine for a long time! A marine science student at the University of Hawaii in Hilo has measured the infiltration of microplastics on a handful of beaches across the Big Island. He found that Pohoiki is already littered with plastic pollution, just like the older Hapuna and Hilo Bay beaches…
Source: SunHerald.

++++++++++

From July 1st, 2019, tourists visiting the Aeolian Islands will have to pay an entrance fee (it is actually a tax) of 5 euros before reaching the summits of Stromboli and Fossa di Vulcano . With the money raised, better sevices can be proposed, which will avoid the overload of too many visitors on the summits of these two beautiful natural sites.
This decision necessarily has its supporters and detractors, but there is little doubt that tourists wishing to visit the two volcanoes will agree to put their hands in the wallet. In fact, it’s a bit like buying a ticket to a museum and you have to admit that the Aeolian Islands are a big open-air museum. In the same way, there are many projects to revive environmental tourism in the islands, such as the reconstruction of Alicudi’s old lanes. Recently, Calabria proposed to UNESCO to bring the world heritage sunset on Stromboli, a unique show seen from some parts of the peninsula. In the same vein, a hiking guide who works in the Aeolian Islands has set up a series of excursions to admire the sunsets in some of the wildest islands like Alicudi, Filicudi and Salina.
Source: Sicilia Weekend.

  Great Sitkin Volcano (Crédit photo: AVO)