Avions et cendre volcanique: Rien n’a changé depuis 2010! // Airplanes and volcanic ash: No change since 2010!

drapeau francaisQuatre années plus tard, les nuages ​​de cendre émis par des volcans en éruption causent les mêmes problèmes au trafic aérien qu’en 2010 lors de l’éruption de l’Eyjafjallajökull en Islande.
En fin de semaine dernière, l’éruption du Sangeang Api en Indonésie a entraîné la fermeture de l’aéroport de Darwin en Australie et l’annulation de nombreux vols.
Il y a deux jours, l’éruption du Pavlof en Alaska a entraîné des problèmes similaires. Le volcan est situé sur la trajectoire de vols commerciaux entre l’Amérique et l’Asie . Les pilotes ont dû voler au-dessus ou autour de la cendre afin d’éviter d’éventuels problèmes mécaniques.
En Alaska, tous les vols PenAir en partance et à l’arrivée de Cold Bay et Unalaska ont dû être annulés. De la même manière, les vols de Grant Aviation vers et à partir d’Unalaska ont également été annulées. PenAir indique qu’au moins 200 personnes ont été affectées par la situation.
Le Pavlof est entré en éruption samedi. Le niveau d’alerte a été élevé au Rouge le 2 juin, puis ramené à l’Orange quand l’éruption a diminué d’intensité. Cependant, le panache de cendre et de vapeur reste important, avec des hauteurs de 6,000 à 9,000 mètres.
Le volcan a répandu un brouillard de cendre fine sur Cold Bay, mais il n’est pas fait état de véritables retombées de cendre dans le secteur. Il semble y avoir eu de la cendre à Sand Point où PenAir a dû balayer les pistes et les pare-brise des avions.
Encore une fois encore, ma question est la suivante: Où sont ces avions capables de détecter la cendre volcanique et aider les compagnies aériennes ? Beaucoup de bruit a été fait autour du système AVOID censé équiper les avions commerciaux et aider leurs pilotes. Étrangement, ce système magique ne semble plus exister. En conséquence, tout comme en 2010, les compagnies aériennes doivent faire confiance aux  bulletins des VAAC avant de décider si oui ou non elles doivent laisser leurs avions voler en toute sécurité !

 ——————————————–

drapeau anglaisFour years later, ash clouds from erupting volcanoes are causing the same problems to air traffic as they did in 2010 during the Icelandic eruption of Eyjafjallajökull.

Late last week, the eruption of Sangeang Api in Indonesia led to the closure of Darwin Airport in Australia and the cancellation of numerous flights.

Two days ago, the eruption of Pavlof in Alaska caused similar problems. The volcano is located on the flight paths of commercial planes between America and Asia. Pilots had to fly above or around the ash in order to avoid possible mechanical problems.

In Alaska, all PenAir flights in and out of Cold Bay and Unalaska had to be cancelled. In the same way, Grant Aviation’s flights to and from Unalaska were also cancelled. PenAir said at least 200 people were impacted by the situation.

Pavlof began erupting on Saturday. The alert level was elevated to Red on June 2nd, then lowered to Orange when the eruption declined. However, the volcano’s ash and steam plume is still going strong, reaching heights of 6,000-9,000 metres. .

The volcano has spread a haze of fine ash over Cold Bay but haven’t been reports of ashfall there yet. There was a report of ash in Sand Point where PenAir had to sweep off their runways and plane windshields before flying.

Again, my question is: Where are those planes able to detect volcanic ash and help air companies? A lot of fuss was made around the AVOID system supposed to equip commercial planes and help their pilots. Surprisingly, this magical system does not seem to exist any more. As a consequence, just like in 2010, air companies need to trust the VAACs bulletins to decide whether or not they should let they planes fly safely!

Pavlof-blog

Le panache de cendre du Pavlof vu depuis l’ISS (Crédit photo: NASA)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.