Fin de l’alerte cyclonique à Hawaii

1475806114.60.jpgL’ouragan Felicia s’est finalement transformé en une queue de dépression tropicale. Le Centre d’Alerte des Ouragans du Pacifique n’émettra plus de bulletins de vigilance. Au bout du compte, la dépression ne s’est soldée que par quelques averses sur l’île de Maui. Bien que des pluies importantes soient encore possibles, aucun problème particulier n’a été observé.

Felicia était un ouragan de catégorie 4 quand il se trouvait dans l’est du Pacifique. Il est peu probable qu’il redevienne un cyclone en se déplaçant vers l’ouest.

 

993348610.50.jpgHurricane Felicia dissipated into a remnant low pressure system.

The Central Pacific Hurricane Center will no longer be issuing advisories on the storm. In the end, the system was a tropical depression that brought some rains to Maui. Though some locally heavy rainfall was seen, no major problems were reported.

Felicia had been a Category 4 hurricane in the Eastern Pacific. It is not likely to redevelop into a cyclone as it continues to move west.

 

Pacaya & Santiaguito (Guatemala)

drapeaufrancais.jpgCe sont indiscutablement – avec le Fuego que je mentionnais il y a quelques jours – les volcans les plus actifs du Guatemala.

Fin juillet et début août, les panaches de gaz et de vapeur qui s’échappaient du cône MacKenney du Pacaya étaient emportés  par le vent vers le S et le SO. Plusieurs coulées de lave s’étiraient sur des distances de 50 à 300 mètres sur les versants S et SO du volcan.

Dans le même temps, les explosions au sommet du Santiaguito généraient des panaches de cendre et le dôme Caliente était incandescent. Ces panaches montaient jusqu’à 3 km d’altitude avant d’être emportés vers l’ouest par le vent. Les fumerolles s’élevaient jusqu’à environ 200 mètres au-dessus du dôme Caliente et des grondements se faisaient entendre de temps à autre.  

Source: Global Volcanism Network.

 

drapeau anglais.jpgThey are undisputably Guatemala’s most active volcanoes together with Fuego I mentioned a few days ago.

Late in July and early in August, steam and gas plumes from Pacaya‘s MacKenney cone drifted S and SW. Several lava flows traveled between 50 and 300 metres along the S and SW slopes.

Meantime, explosions from Santiaguito’s summit produced ash plumes and the Caliente lava dome was incandescent. These plumes rose to an altitude of 3 km a.s.l. and drifted W. Fumarolic plumes rose 200 metres above the Caliente dome. Rumbling noises were occasionally heard.

Source: Global Volcanism Network.

1176716083.gif
Le dôme Caliente du Santiaguito (Photo: C. Grandpey)