Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) et Stromboli (Sicile / Italie)

Après quelques jours de vacances dans le sud de la France, voici quelques rapides informations, avant un tour d’horizon plus approfondi dans les prochains jours. Il semble que les volcans aient respecté mon repos et que la situation du Stromboli et de la Fournaise, en particulier, n’ait pas évolué énormément depuis le début de la semaine. Le Nevado de Huila en Colombie a apparemment piqué une crise. A vérifier.

S’agissant du Piton de la Fournaise, le tremor éruptif dans la Grand Brûlé est à un niveau très bas, mais n’a pas encore entièrement disparu.
Le tremor observé au sommet est toujours présent, en particulier sur le versant Est. Aucune coulée sur le flanc ni à l’intérieur du Dolomieu n’a été observée. Ce tremor pourrait être provoqué par un dégazage sur la paroi intérieure du Dolomieu, malgré l’absence de zone très chaude.
Quelques séismes ont été enregistrés sous le sommet, mais sans comparaison en intensité et en quantité avec la période qui a précédé l’effondrement du Dolomieu. Plusieurs séismes à 5 km sous le niveau de la mer sous le sommet ont été observés.
(Source : L’observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise).

Le Stromboli est relativement calme. Les survols en hélicoptère avec la caméra thermique embarquée indiquent une température plus chaude dans le Cratère NE que dans le Cratère SO qui est en grande partie obstrué par les effondrements de ces dernières semaines.
Un dégazage régulier se produit autour de la zone cratérique, mais on n’observe pratiquement plus d’émissions de bouffées de gaz et de cendres.
Mis à part quelques petits effondrements, la Sciara del Fuoco ne bouge plus.
(Source : INGV de Catane).