Arette se souvient…

Du 10 au 17 août, la commune d’Arette (Pyrénées-Atlantiques) commémore le séisme qui détruisit le village il y a tout juste 50 ans. Aujourd’hui encore, il est le 2ème plus important tremblement de terre recensé en France métropolitaine.

Le 13 août 1967 à 23h07, Arette est secouée par un séisme de magnitude 5,5 sur l’échelle de Richter. Le bilan est lourd : la ville est détruite à 80%. On déplore un seul mort, mais des centaines de personnes sont blessées et des dizaines de communes sont sinistrées. L’événement est ressenti jusqu’à Pau, Tarbes et Bayonne.
Pour les 62 villes touchées, l’équivalent de 6 millions d’euros sont débloqués, mais c’est surtout la mobilisation exceptionnelle des habitants qui permet de faire renaître Arette en seulement 3 ans.

Toute la semaine, les Arettois commémorent l’événement. Ainsi, jusqu’au lundi 14 août, des stands installés place de la mairie sensibiliseront au risque sismique et informeront sur l’attitude à adopter en cas de tremblement de terre. Par ailleurs, une exposition de 140 photos d’archives se tiendra à la salle Barétous-Roncal.

Samedi 12 à 11 heures, une conférence sera donnée par Nicolas Taillefer de l’Association Française des Premiers Secours (AFPS). Il évoquera notamment les similitudes et différences ente le séisme d’Arette, et celui survenu en août 2016 à Amatrice, en Italie.

France 3 participera à cette commémoration. Dimanche 13 août 2017 à 19h, le journal régional de France 3 Aquitaine reviendra sur les 50 ans du séisme d’Arette. Le maire d’Arette, Pierre Casabonne, et un sismologue seront les invités de la chaîne de télévision.

Source : France 3 Nouvelle Aquitaine.

J’ai eu l’occasion de me rendre à Arette en décembre 2008 dans le cadre des Journées Haroun Tazieff. En effet, c’est dans le gouffre de la Pierre St Martin, sur la commune d’Arette, que s’est produite en 1952 la tragédie spéléologique qui coûta la vie à Marcel Loubens alors qu’il explorait le gouffre au sein d’une expédition à laquelle participait Tazieff. Le point d’orgue de la journée du samedi 13 décembre fut l’inauguration de l’espace Haroun Tazieff au troisième étage de la Maison de La Pierre. Ce lieu est destiné à l’évocation des multiples facettes de la vie foisonnante d’Haroun Tazieff. Frédéric Lavachery – fils du célèbre volcanologue – dévoila une magnifique fresque représentant le visage de son père.  

C’est l’occasion pour moi de saluer Pierre Casabonne, le très dynamique maire d’Arette qui a permis de mettre en place toutes ces commémorations.

Publicités

2014: Centenaire de la naissance d’Haroun Tazieff !

Au cas où vous ne le sauriez pas, 2014 va marquer le centenaire du début de la Première Guerre Mondiale. Les médias ont déjà copieusement inondés ondes et journaux avec cette information !

Pour nous autres volcanologues et volcanophiles, 2014 va marquer le Centenaire de la naissance d’Haroun Tazieff  (le 11 mai 1914 à Varsovie).

Le 2 février 1998, Haroun Tazieff quittait notre monde, laissant un vide énorme dans le monde de la volcanologie, tout comme l’avaient fait Katia et Maurice Krafft quelques années avant lui. Pour moi, simple volcanophile, ces trois noms sont indissociables car ils correspondent à l’image que je me suis toujours faite du volcanologue de terrain, un scientifique qui va sur place ausculter un volcan de la même manière qu’un médecin va examiner un patient. Garouk a toujours été mon maître et encore aujourd’hui, je pense à ses remarques et à ses conseils lorsque je vais – à mon modeste  niveau – faire des observations et des mesures sur les volcans de la planète.

A l’occasion de ce Centenaire, une biographie intitulée  » Un volcan nommé Tazieff  » va sortir en avril et peut être d’ores et déjà réservée sur le site du Centre Tazieff (http://tazieff.fr/) qui énumère les différents événements qui auront lieu en France et en Belgique, avec le soutien de plusieurs associations : L.A.V.E. (L’Association Volcanologique Européenne), APNHC (Association Protection Nature des Hauts Cantons de l’Hérault présidée par Bernard Halleux), APANAGE (présidée par Thierry Del Rosso) …

A noter pour commencer :

Du  27 janvier  au 7 février  :  Exposition LAVE intitulée « les volcans remarquables » à l’Espace Isabelle de Hainaut et ateliers pour les scolaires animés par Frédéric Lavachery (CHT) à Bapaume  (Pas-De Calais).

Samedi 1er février 2014 à partir de 18h : Soirée publique animée par Frédéric Lavachery avec visite commentée de l’exposition, conférence et débat, à l’Espace Isabelle de Hainaut à Bapaume (Pas-de-Calais)

Le programme complet est accessible via ce lien :

http://tazieff.fr/programme-des-commemorations-du-centenaire-de-la-naissance-dharoun-tazieff/

Tazieff 03

(Photo:  Centre Haroun Tazieff)