La tête dans les étoiles… // The head among the stars…

drapeau francaisQui n’a pas regardé le ciel par une nuit claire et essayé de voir les satellites ou encore la station spatiale internationale (ISS)? Je me souviens d’avoir scruté un tel ciel au cours d’une nuit de camping sur le Mauna Loa, avec l’impression de pouvoir attraper les étoiles avec les mains …
Lorsque les satellites sont en ligne directe avec le soleil, ils reflètent sa lumière et, s’ils sont suffisamment volumineux (avec plus de 6 mètres de longueur) et à une altitude assez basse (160 à 640 km de la Terre), ils peuvent même être vus à l’oeil nu.
Un satellite particulièrement remarquable pour ses capacités de mesure est le Terra de la NASA, qui est en orbite autour de la Terre depuis fin1999. Parmi les instruments d’imagerie à bord de Terra, l’un des plus impressionnants est ASTER (un  raccourci pour Advanced Spaceborne Thermal Emission and Reflection Radiometer). Il est capable d’obtenir des images de la Terre dans 14 longueurs d’onde différentes du spectre électromagnétique, allant du visible à l’infrarouge thermique.

Depuis son orbite d’environ 725 km d’altitude, ASTER peut détecter de petites structures à la surface de la Terre dans de bonnes conditions (voir la photo d’Oahu en cliquant sur le lien ci-dessous). Les données fournies par ASTER sont utilisées pour créer des cartes détaillées de la température et de l’altitude à la surface de notre planète, ainsi que la quantité de lumière émise et réfléchie par la surface de la Terre.
Les images d’ASTER, recueillies sur une certaine période, peuvent être utilisés pour détecter des variations de température et ont permis d’identifier les volcans dans le monde entier car ils connaissent une hausse de température quand leur activité augmente. Par exemple, à partir de Juin 2013, ASTER a détecté que la température du Pulaweh (Indonésie) avait augmenté de 6 à 80 degrés au-dessus de la normale. Le volcan a connu une éruption spectaculaire le 10 Août dernier.
ASTER permet également de détecter les émissions de SO2, paramètre important pour identifier l’activité volcanique et l’activité éruptive. Un changement de SO2 peut signaler un changement d’activité éruptive d’un volcan. Le SO2 absorbe l’énergie infrarouge thermique entre 8 et 9 microns de longueur d’onde, région de l’énergie lumineuse qu’ASTER mesure régulièrement.

Oahu vue par le satellite Terra:  http://www.hawaii247.com/wp-content/uploads/2013/09/20000603_aster-oahu.jpg

Source : Hawaii 24/7

 

drapeau anglaisWho has not looked at the sky on a clear night and tried to see satellites or even the International Spase Station (ISS)? I can remember scrutinizing such a sky one night while camping on Mauna Loa with the impression I could catch the stars with my hands…

When satellites have a direct line of sight with the sun, they reflect sunlight, and if they are large enough (typically more than 6 metres in length) and low enough (160-640 km above the Earth), they can be seen with the naked eye.

One satellite that is particularly notable for its measurement capabilities is NASA’s Terra, which has been orbiting Earth since the end of 1999. The imaging instruments onboard Terra include ASTER (an acronym for the Advanced Spaceborne Thermal Emission and Reflection Radiometer), which measures visible- to long-wave infrared light energy. ASTER provides detailed images of the Earth in 14 different energy ranges (bands) of the spectrum. From its approximately 725-km-high orbit, ASTER can resolve small features on the Earth’s surface under good conditions (see photo of Oahu by clicking on the link below). ASTER data are used to create detailed maps of surface temperature and elevation, as well as the amount of light emitted and reflected from the Earth’s surface.

ASTER images, collected over a period of time, can be used to detect changes in temperature and have helped identify volcanoes worldwide that are heating up as they become restless. For example, beginning in June 2013, ASTER detected that temperatures at Pulaweh Volcano, Indonesia, had increased from 6 to 80 degrees above the average background. Pulaweh erupted dramatically on August 10th.

ASTER can also detect SO2 emissions, an important measurement for identifying volcanic unrest and eruptive activity. A change in SO2 release may signal a change in eruptive status for a volcano. SO2 absorbs thermal infrared energy between 8 and 9 microns in wavelength, a light energy region that ASTER routinely measures.

Oahu seen by the Terra satellite:  http://www.hawaii247.com/wp-content/uploads/2013/09/20000603_aster-oahu.jpg

Source : Hawaii 24/7.

Alasta-Terra

Image de l’Alaska acquise par le système MODIS (Moderate Resolution Imaging Spectroradiometer) embarqué à bord du satellite Terra.

(Avec l’aimable autorisation de la NASA)