Hawaii (Etats Unis): L’île d’Oahu // Island of Oahu

drapeau-francaisEn venant d’Europe, votre avion va probablement atterrir à l’aéroport de Honolulu sur l’île d’Oahu. C’est la troisième île hawaïenne par la taille. Elle abrite environ les deux tiers de la population de l’État d’Hawaii.
Oahu est souvent synonyme de Waikiki ou Sunset Beach, car la plupart des touristes se rendent à Oahu en hiver pour profiter du soleil pendant que d’autres parties du monde grelottent de froid.
Plus tristement, Honolulu est également associée à Pearl Harbor. Le matin du 7 décembre 1941, une attaque japonaise a fait entrer les Etats-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. Sous les assauts des kamikazes japonais, douze navires de guerre américains ont été détruits ou endommagés, ainsi que 188 avions. L’attaque a entraîné la mort de 2.335 militaires américains et 68 civils.

Oa00b

D’un point de vue géologique, l’île d’Oahu est constituée de seulement deux volcans: Wai’anae et Ko’olau et presque toutes les structures géologiques de l’île sont issues de l’in d’eux.
L’un des édifices volcaniques les plus célèbres de Honolulu est Diamond Head. On ne peut pas le manquer! Il fait partie d’un système de cônes, bouches et coulées de lave que les géologues ont baptisé Série Volcanique de Honolulu. Certains disent que Diamond Head n’est pas un volcan. Ce serait plutôt une bouche éruptive de la Chaîne Ko’olau. On estime l’âge du cratère à environ 200 000 ans et il est probablement inactif depuis 150 000 ans. Sa visite est très intéressante.

Oa 00

Oa 01

Oa 02

Oa 03

Oa 04

J’ai mentionné Koko Crater dans une note en janvier dernier. C’est un grand cône de tuf ce qui dresse ses 368 mètres au-dessus de la côte sud-est d’Oahu, au-dessus d’un promontoire appelé Koko Head. Le volcan tire son nom d’une légende hawaïenne. Kapo, l’une des sœurs de Pélé, la déesse des volcans, avait un « vagin volant » magique dont elle pouvait disposer à volonté. Un jour, Kamapua’a, le féroce dieu-porc essaya de violer Pélé. Kapo vint à son secours. Elle détourna l’attention de Kamapua’a en envoyant son vagin volant vers Koko Head où il se transforma en cratère…

Oa 05

Oa 06

Un autre endroit que j’aime beaucoup sur l’île d’Oahu est Hanauma Bay. Le Hanauma Crater s’est formé il y a environ 32 000 ans au cours de la Série Volcanique de Honolulu mentionnée précédemment. La dernière phase éruptive sur l’île d’Oahu a consisté en explosions violentes. Les bouches volcaniques qui ont formé Hanauma Crater se sont ouvertes dans le plancher marin. Au cours de son ascension, le magma a vaporisé l’eau de l’océan et des explosions de vapeur ont projeté des cendres fines. Les explosions ont édifié des cônes de cendre qui se sont solidifiés en tuf. L’érosion des vagues a fini par entamer la partie inférieure de la paroi sud-est du cratère et donné naissance à la baie actuelle qui est un excellent spot de snorkeling. Personnellement, je préfère d’autres sites sur la côte ouest et sud-est de Big Island, qui sont gratuits, contrairement à Hanauma Bay où il faut débourser quelques dollars pour admirer les coraux et les poissons tropicaux.

Oa 07

Oa 08

Oa 09

Photos: C. Grandpey

———————————-

drapeau-anglaisComing from Europe, your plane is likely to land at Honolulu airport on the island of Oahu. It is the third largest of the Hawaiian Islands and home to about two-thirds of the population of the State of Hawaii.
Oahu is often synonymous with Waikiki or Sunset Beach, as most tourists go to Oahu in the winter to enjoy the sun while other parts of the world are shivering with cold.
More sadly, Honolulu is also associated with Pearl Harbor. On the morning of December 7th, 1941 a Japanese attack brought the United States into World War II. Twelve American warships were destroyed or damaged, as well as 188 aircraft. The attack resulted in the deaths of 2,335 American servicemen and 68 civilians.
From a geological point of view, Oahu was formed by only two volcanoes: Wai‘anae and Ko‘olau and almost any geological feature found on the island originated from one of these two volcanoes.
One of the most prominent features of Honolulu is Diamond Head. You can’t miss it! It is part of the system of cones, vents, and their associated eruption flows that are collectively known to geologists as the Honolulu Volcanic Series. Some say that Diamond Head isn’t a volcano. It is rather a vent of the Ko’olau Range. The crater is estimated to be about 200,000 years old and inactive for 150,000 years. Its visit is quite interesting.
I mentioned Koko Crater in a post last January. It is a large tuff cone that which rises 368 meters above the southeastern coast of Oahu, on a cape called Koko Head. The volcano takes its name from an Hawaiian legend. Kapo, one of the sisters of the volcano goddess Pele, had a magical « flying vagina » which she could send anywhere. One day, Kamapua’a, the fierce pig god, tried to rape Pele. Kapo came to her rescue. She distracted Kamapua’a by sending her flying vagina to Koko Head where it made the crater…
Another place I like on Oahu Island is Hanauma Bay. The Hanauma Crater was created about 32,000 years ago during the Honolulu Volcanic Series. The late-stage eruptions on Oahu were violent explosions. The volcanic vents that formed Hanauma Crater opened on the sea floor. Upwelling magma vaporized the ocean water and steam explosions blew the magma into fine ash. The explosions built cones of ash, which solidified into tuff. Wave erosion eventually cut through the low, southeast wall of the crater, forming the current bay which is a good spot for snorkelling. Personally, I prefer some other sites on the western and southeast coast of Big Island, which are free, unlike Hanauma Bay where you have to pay a few dollars to admire corals and tropical fish.

Trois volcans boucliers sur l’île d’Oahu (Hawaii Etats Unis) // Three shield volcanoes on Oahu (Hawaii)

drapeau francaisDes chercheurs de l’ Université d’Hawaii à Manoa (UHM) ont récemment découvert que l’île d’O’ahu est en fait constituée de trois grands volcans boucliers, et non pas deux , comme on le pensait auparavant.
L’île d’O’ahu telle que nous la connaissons aujourd’hui, est composée de deux anciennes chaînes volcaniques, Wai’anae et Ko’olau (voir carte ci-dessous) dont le vestige le plus connu est le cratère Diamond Head. Pourtant, à l’ouest-nord-ouest, à près de 100 km Ka’ena Point, la pointe ouest de l’île d’O’ahu, s’étend une vaste région volcanique peu profonde, la dorsale sous-marine de Ka’ena (Ka’ena Ridge). Elle vient d’être reconnue comme ayant précédé la formation de l’île d’O’ahu. C’est sur ses flancs que se sont formés ultérieurement les volcans Wai’anae et Ko’olau.
Avant la découverte du volcan Ka’ena, on pensait que Wai’anae était un édifice exceptionnellement étendu qui s’était formé à une grande distance de l’île de Kauai. En réalité, Wai’anae n’est pas aussi grand qu’on le pensait et Ka’ena s’est formé dans la région située entre Kauai et Wai’anae.
Cette nouvelle théorie a mis du temps à être acceptée. Les dernières découvertes ont été réalisées grâce à l’acquisition de données bathymétriques haute qualité des fonds marins avec un navire équipé d’un système de cartographie haute résolution. Les nouvelles données ont montré que Ka’ena Ridge avait une morphologie inhabituelle, bien différente de celle des extensions, sous forme de rift sous-marin, des volcans sur terre. Les chercheurs ont recueilli des échantillons des dorsales sous-marines Ka’ena et Wai’alu. Les données géochimiques et de datation, ainsi que les observations géologiques et géophysiques, ont confirmé que Ka’ena ne faisait pas partie de Waianae et était un édifice volcanique antérieur. Wai’anae s’est probablement édifié sur les flancs de Ka’ena.
Une grande partie de nos connaissances sur les volcans d’Hawaï est basée sur ceux qui s’élèvent au-dessus de niveau de la mer et la quasi-totalité de ceux qui sont formés sur les flancs de volcans plus anciens. Ka’ena offre une belle opportunité d’étudier un volcan hawaïen qui s’est formé de manière indépendante sur le plancher océanique.
Source : Université d’Hawaii à Manoa.

 ——————————————-

drapeau anglaisResearchers from the University of Hawai‘i at Mānoa (UHM) recently discovered that O‘ahu actually consists of three major shield volcanoes, not two, as previously thought.

The island of O‘ahu, as we know it today, is composed of two ancient volcanic ridges, Wai‘anae and Ko‘olau (see map below) whose best-known remnant is Diamond Head Crater. But extending almost 100 km WNW from Ka‘ena Point, the western tip of the island of O‘ahu, is a large shallow region called the submarine Ka‘ena Ridge.  It is that region that has now been recognized to represent a precursor volcano to the island of O‘ahu, and on whose flanks the Wai‘anae and Ko‘olau Volcanoes later formed.

Prior to the recognition of Ka‘ena Volcano, Wai‘anae Volcano was assumed to have been exceptionally large and to have formed an unusually large distance from Kaua‘i. Both of these assumptions can now be revised: Wai‘anae is not as large as previously thought and Ka‘ena Volcano formed in the region between Kauai and Wai‘anae.

This new understanding has been a long time in the making. Among the most important developments was the acquisition of high-quality bathymetric data of the seafloor in the region with a research vessel equipped with a high-resolution mapping system. The new data showed that Ka‘ena Ridge had an unusual morphology, unlike that of submarine rift zone extensions of on-land volcanoes.  Researchers then began collecting samples from Ka‘ena and Wai‘alu submarine Ridges.  The geochemical and age data, along with geological observations and geophysical data confirmed that Ka‘ena was not part of Waianae, but rather was an earlier volcanic edifice; Wai‘anae must have been built on the flanks of Ka‘ena.
Much of our knowledge of Hawaiian volcanoes is based on those that rise high above sea level, and almost all of those formed on the flanks of earlier ones.  Ka‘ena represents a chance to study a Hawaiian volcano that formed in isolation on the deep ocean floor.

Source : University of Hawaii at Mānoa.

Oahu 02

Source:  Université d’Hawaii à Manoa.

Oahu 01

Diamond Head  (Photo:  C. Grandpey)