Haroun Tazieff sur France Inter

Cet après-midi était diffusée sur France Inter l’émission de Fabrice Drouelle Affaires sensibles qui était consacrée à Haroun Tazieff, avec participation de son fils, Frédéric Lavachery. Si vous n’avez pas pu écouter l’émission lors de sa diffusion, ce n’est pas très grave. Vous la retrouverez avec ce lien :

http://www.franceinter.fr/emission-affaires-sensibles-haroun-tazieff-loracle-des-volcans

Il est bon de rappeler que Frédéric Lavachery a écrit la biographie de Tazieff dans un ouvrage intitulé Un volcan nommé Haroun Tazieff, parue cette année aux éditions de l’Archipel. La totalité des droits va au Centre Haroun Tazieff (site web : http://tazieff.fr/)

Un volcan nommé Haroun Tazieff

Je viens de terminer la lecture passionnante du livre de Frédéric Lavachery « Un Volcan nommé Haroun Tazieff » et je dois dire que je me suis régalé. L’ouvrage a fait remonter en moi un tas de vieux souvenirs. J’ai beaucoup apprécié les chapitres consacrés à « l’affaire » de la Soufrière. Il était indispensable de faire une mise au point détaillée avec des arguments indiscutables. Je possède le livre de Bernard Loubat et Anne Pistolesi « La Soufrière à qui la faute ? » où les auteurs mettaient déjà bien en lumière le comportement ignoble de Claude Allègre. Les pages rédigées par Frédéric Lavachery recroisent en tous points les propos que m’ont tenus les membres de l’équipe Tazieff, que ce soit le regretté François Le Guern, Marcel Bof, Jean-Christophe Sabroux ou René-Xavier Faivre-Pierret.

On connaît Haroun Tazieff comme volcanologue mais son histoire ne s’arrête pas là et les années de guerre ont-elles aussi montré la ténacité et les qualités de lutteur du bonhomme. Il est vrai qu’il était à bonne école. Le passé incroyablement riche de la famille est là pour le prouver. Les pages dans lesquelles Frédéric l’évoque me mettent en mémoire une soirée fabuleuse à Boitsfort (Belgique) où ces souvenirs étaient évoqués au son de l’accordéon de François Le Guern et des chants russes entonnés par le fils biologique de Garouk.

Avant de refermer le livre, il est intéressant de s’attarder sur la bibliographie d’Haroun Tazieff qui devrait faire réfléchir ceux qui prétendent que Garouk n’était pas un scientifique et n’a rien apporté à la volcanologie!

De toute évidence, je ne suis pas le seul à avoir apprécié « Un Volcan nommé Haroun Tazieff ». Une critique élogieuse du livre vient d’être diffusée sur le site Mediapart :

http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-christine-gryson/020514/un-volcan-nomme-haroun-tazieff-par-son-fils-ou-sont-nos-heros

En cette année 2014, le Centre Haroun Tazieff fête le centenaire de la naissance de Tazieff avec des événements qui ont lieu un peu partout en France, avec le soutien de plusieurs associations : LAVE (L’Association Volcanologique Européenne), APNHC (Association Protection Nature des Hauts Cantons de l’Hérault) APANAGE (présidée par Thierry Del Rosso). Ces manifestations prennent la forme de conférences, forums scientifiques, expositions, rencontres, chorales et la représentation d’une pièce de théâtre au Festival off d’Avignon. Les dates se trouvent à cette adresse :

 http://tazieff.fr/category/vie-association/

Livre Tazieff_modifié-2

L’auteur de ce blog…

Si vous avez envie de mieux connaître le volcanophile limousin qui met quotidiennement des informations sur ce blog, vous pouvez cliquer sur ce lien:

http://blogs-de-voyage.fr/2014/04/07/interview-de-blogueur-claude-du-blog-la-passion-des-volcans/

La plate-forme qui gère les blogs sur le site « Blogs de Voyage »  m’a demandé de répondre à un certain nombre de questions. Ce sont souvent celles que l’on me pose lors de mes projections et conférences.

J’aimerais ajouter que si les volcans représentent l’un de mes principaux centres d’intérêt, ce n’est pas le seul. J’aime observer les contrées traversées, les paysages, la faune, la flore, sans oublier les populations. De plus, comme vous avez pu le remarquer au travers de mes notes, je suis très préoccupé par le réchauffement climatique. Cette inquiétude me fait de plus en plus dévier vers le monde des glaciers qui rétrécissent à vue d’oeil, une fonte qui ne va pas tarder à nous poser de graves problèmes.

 

2014: Centenaire de la naissance d’Haroun Tazieff

L’année 2014 marquera le centenaire de la naissance d’Haroun Tazieff. A cette occasion, son fils – Frédéric Lavachery – a écrit une biographie intitulée  « Un volcan nommé Tazieff ». Sa sortie aux éditions Archipel, est prévue pour avril 2014. L’ouvrage sera en vente au prix de 22 € mais il est possible de le réserver par souscription au prix de 18 € + 3,50 € pour les frais de port.

Vous trouverez une présentation de cette biographie ainsi que le bulletin de souscription sur le site Internet du Centre Haroun Tazieff :

http://tazieff.fr

http://tazieff.fr/biographie-dharoun-tazieff-intitulee-un-volcan-nomme-tazieff-sortie-en-avril-2014-ecrite-par-son-fils-frederic-lavachery-president-du-centre-haroun-tazieff/

Tazieff