Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : Dernières nouvelles // Latest news

8 heures (Heure métropole) : L’équipe scientifique de l’OVPF étant confinée, la surveillance de l’éruption du Piton de la Fournaise se fait à distance à l’aide des nombreux capteurs et des caméras installés sur le volcan.

En ce dimanche matin, l’éruption continue et le tremor affiche des valeurs stables. On note toutefois une nette reprise de la sismicité sous la zone sommitale avec pour conséquence la perte des données de l’une de ses stations située à proximité de la fissure éruptive. C’est pourquoi une demande de reconnaissance aérienne via la Section Aérienne de Gendarmerie (SAG) a été demandée afin d’avoir un retour visuel de la situation au niveau du site éruptif et voir si d’éventuelles nouvelles fissures se seraient ouvertes. Les émissions de CO2 dans le sol dans les secteurs de la Plaine des Cafres, Plaine des Palmistes connaissent de nouveau une hausse qui pourrait traduire la poursuite d’une ré-alimentation magmatique profonde.

Une acquisition  satellitaire a permis de constater le 4/4/2020 à 18h52 (heure locale) que le front de coulée se situait aux alentours de 800 m d’altitude (contre 1000 m d’altitude le 03/04 matin), soit environ à 3,3 km (contre 3,8 km le 03/04 matin) de la RN2.

La lave atteindra-t-elle la route? Personne ne le sait! Comme on peut lire dans le toujours excellent Journal de l’Ile, « sauf maintien ou augmentation de débit, ce n’est pas pour demain. »  La lave a mis déjà trois jours pour parcourir les 4 km les plus faciles avec la  descente des Grandes pentes. Il lui reste désormais 2,7 km de pente peu soutenue où elle ralentira forcément sa progression. Il na faudrait pas oublier, non plus, que le Piton nous a aussi habitués à cesser brusquement toute activité!

++++++++++

14 heures (heure métropole) : Le survol du site éruptif souhaité par l’OVPF a été effectué par les gendarmes du SAG vers 10h30 (heure locale). Le front de coulée a pu être localisé avec précision. Il se situait à 550 m d’altitude soit à environ 2,7 km de la RN 2 (contre 800 m d’altitude et 3 km de la route le 4 avril dans la soirée).

L’OVPF indique qu’à partir de 400m d’altitude la pente sera nettement moins forte, ce qui aura pour conséquence de ralentir la progression de la lave.

Source : OVPF.

———————————————–

8:00 (Paris time) : Because of the lockdown, the OVPF scientific team is monitoring the eruption of Piton de la Fournaise from a distance using the numerous sensors and cameras installed on the volcano.
On this Sunday morning, the eruption continues and the tremor displays stable values. There is, however, a clear resumption of seismicity under the summit area; it caused the loss of data from one of the stations located near the eruptive fissure. This is why OVPF asked for aerial reconnaissance via the Air Force Gendarmerie Section (SAG) in order to have a visual feedback of the situation at the eruptive site and to see if any new fissures have opened. CO2 emissions in the soil in the Plaine des Cafres and Plaine des Palmistes are once again on the rise, which could reflect the continuation of deep magma feeding.
A satellite acquisition made it possible to note on April 4th,/2020 at 18:52 (local time) that the flow front was around 800 m above sea level (against 1000 m above sea level on April 3rd in the morning), or approximately 3.3 km (compared to 3.8 km on April 3rd in the morning) from RN2.

++++++++++

14:00 (Paris time) :The above mentioned overflight of the eruptive site was carried out by the SAG gendarmes at about 10:30 am (local time). The flow front could be located with precision. It was 550 m above sea level, about 2.7 km from RN 2 (compared to 800 m above sea level and 3 km from the road on the evening of April 4th).
OVPF indicates that from 400m above sea level the slope will be much less steep, which will slow down the progression of the lava.
Source: OVPF.

 

Position de la coulée au vu des images satellitaires (Source: OVPF)

Photo prise par les gendarmes au cours du survol de ce matin

4 réflexions au sujet de « Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion) : Dernières nouvelles // Latest news »

  1. Bonjour Claude.

    Cette éruption pourrait-elle perdurer dans le temps ? Je m’explique :
    Il semblerait d’après les dernières données que ce versant a été fragilisé par les dernières éruptions, des dykes se sont ouvert, permettant semble-t-il l’arrivée en surface de lave du réservoir superficiel sans contraintes.
    Et si ce(s) même(s) dyke(s) plongent aussi vers le réservoir profond, il n’y a pas de frein à l’évacuation de lave.

    Qu’en pensez vous ?
    Bonne journée.
    Frédox

    J'aime

    1. Bonjour Frédox,
      Au début, je pensais qu’on était parti pour une petite éruption, comme les dernières, mais ce n’est peu-être pas si évident que cela. Le tremor n’a pas un niveau très élevé et la sismicité est faible parce que, de toute évidence, le magma a pu se frayer un chemin sans trop d’efforts via un réseau de fractures existant. La sismicité de ce matin tendrait à montrer qu’il y a une réalimentation. Ce nouveau magma vient-il d’une poche superficielle ou d’un réservoir plus profond? Personne ne le sait. Dans la mesure où l’éruption s’est déclenchée sans grosse sismicité et sans grosse déformation, je penche plutôt pour la première hypothèse, mais avec le Piton, on ne sait jamais.
      Bon dimanche. Soyez prudent.
      Claude Grandpey

      J'aime

    1. Bonjour,
      Comme je l’ai indiqué dans mes notes, le personnel de l’Observatoire est confiné. Le survol de ce matin a été effectué par la gendarmerie. Je suppose que les précautions nécessaires ont été prises. Même si l’éruption ne menace pas en ce moment de zones habitées, il faut la contrôler de temps en temps, en particulier pour s’assurer que de nouvelles fractures ne se sont pas ouvertes. Les personnes à bord de l’hélico n’étaient pas des scientifiques.
      En revanche, j’ai critiqué le 1er survol du 3 avril car il était anormal que 3 personnes non assermentées aient pu prendre place à bord d’un hélicoptère. J’ai signifié que je ne diffuserais pas d’images à caractère privé.

      Cordialement,
      Claude Grandpey

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.