Quelques nouvelles de Bali (Indonésie) // Some news of Bali (Indonesia)

L’île de Bali est actuellement en état d’urgence en raison du risque d’une éruption imminente de l’Agung. La décision permet aux autorités locales de Bali de prendre des mesures pour venir en aide aux personnes évacuées ces dernières semaines. L’état d’urgence, qui a débuté officiellement le 29 septembre, se terminera le 12 octobre, mais il peut être prolongé ou réduit en fonction de la situation. Une disposition clé de l’état d’urgence est que les autorités locales sont autorisées à débloquer des fonds pour financer l’aide dont ont besoin les personnes évacuées.
L’Agung est en alerte depuis le 22 septembre, après une augmentation de l’activité sismique.
Le PVMBG indique que l’activité sismique a diminué au cours des deux derniers jours. Des panaches de vapeur et de gaz s’élèvent à une cinquantaine de mètres au-dessus du cratère, mais il n’y a toujours pas de signe d’éruption. Cependant, le volcan reste à AWAS, le niveau d’alerte maximum.
54 panneaux ont été installés autour du périmètre de sécurité de l’Agung pour interdire à la population de s’approcher du volcan. Six sirènes mobiles pour alerter rapidement la population en cas d’éruption sont également disposées près du volcan depuis la semaine dernière. Des plans visant à détourner les avions de Bali ont été élaborés dans le cas où les nuages ​​de cendre du volcan affecteraient les vols .
Source: The Straits Times.

————————————

The island of Bali is currently in a state of emergency because of the risk of an impending eruption of Mount Agung. The decision was taken to ensure that the provincial, district, and municipal governments in Bali take steps to provide assistance to people evacuated from their homes in recent weeks. The state of emergency, which officially started on September 29th, will end on October 12th, but it can be extended or cut short based on the situation. A key provision for areas in a state of emergency is that local governments can disburse funds to pay for aid that evacuees need.

Mount Agung has been high alert since September 22nd, after an increase in seismic activity.

PVMBG indicates that seismic activity has decreased in the past two days. Plumes of white smoke are rising 50 metres above the crater but there are no signs of an eruption yet. However, the volcano remains in AWAS, the highest alert level.

54 warning signs have been put up around the perimeter of Mount Agung to warn people to stay away. Six mobile emergency sirens to provide early warning to people in the event of an eruption have also been standing by around the volcano since last week, while plans to divert aircraft away from Bali have been drawn up in the event ash clouds from the volcano affects flights.

Source : The Straits Times.

Sismicité en ce moment sur l’Agung.  (Source: PVMBG)

 

Publicités

9 réflexions au sujet de « Quelques nouvelles de Bali (Indonésie) // Some news of Bali (Indonesia) »

  1. Bonjour Claude,
    « Restons volcaniques ! »
    Il semblerait que la propriété dilatométrique de l’eau ne soit pas exclusive à cet élément. En effet le Silicium est également pourvu de cette singularité, c’est-à-dire que, en se refroidissant sa densité diminue et son volume augmente. Ainsi, lors de son ascension en contexte volcanique, le magma bien pourvu en silicium, dont on dit que c’est l’apparition des gaz qui minimise sa densité et justifie cette remontée, pensez-vous que cette qualité est susceptible de jouer un rôle majeur dans le déroulement d’une éruption. Personnellement, je pense que oui, mais ne trouve vraiment pas d’analyse « digeste » à ce sujet. Pourtant c’est bien cette qualité qui fait « flotter » la croute terrestre et particulièrement la croute océanique et parait d’une importance cruciale à son existence.
    A voir
    Amitiés
    Pierre Chabat

    J'aime

    1. Bonjour Pierre,
      En tant que Tazieffien convaincu, j’ai toujours cautionné l’idée que les gaz sont le moteur des éruptions. A mon avis, les géologues (c’est leur boulot) accordent trop d’importance à la composition des roches émises. Elles ne pourraient être émises sans les gaz qui remontent des profondeurs et les propulsent à la surface. Je ne connais pas le comportement des gaz en milieu volcanique acide – et donc riche en silice – mais je suis persuadé que c’est à cet aspect du volcanisme qu’il faudrait donner la priorité. Autant que je sache, les prêtres qui sont montés au sommet de l’Agung n’avaient pas de spectromètre, ni d’ampoules sous vide pour prélever des gaz. Les volcanologues indonésiens se sont-ils penchés sur la question? Je ne le sais pas, mais je ne le crois pas. Je suis persuadé que si le regretté François Le Guern était de ce monde, il aurait déjà effectué ce travail, de la même façon qu’il l’avait fait sur la Soufrière de la Guadeloupe en 1976.
      Bonne journée.
      Claude Grandpey

      J'aime

  2. bonjour,
    simple touriste devant séjourner à Amed fin octobre ,je m interroge sur l opportunité d’annuler ce séjour (et de me diriger sur Lombok).
    Amed n’étant qu’à 16km de Agung quels sont les risques encourrus ?
    Avec tous mes remerciements pour votre réponse (votre site est vraiment le plus instructif que j’ai trouvé!)
    cordialement
    mh chauvier

    J'aime

    1. Bonjour marie-Hélène,
      Amed est effectivement une destination touristique proche de l’Agung, mais à l’extérieur du périmètre de sécurité de 12 km. Actuellement, Amed est désertée par les touristes, ce qui risque de poser de sérieux problèmes de trésorerie aux hôtels si la situation d’urgence devait se prolonger. Au moment où je vous écris, l’Agung n’est pas sur le point d’entrer en éruption; c’est ce que montrent les sismographes ce matin. Malheureusement, personne ne sait quelle sera l’humeur du volcan dans les prochains jours. Personnellement, je ne pense pas qu’on se dirige vers une éruption car je pense qu’elle aurait déjà démarré. A vous de voir. Lombok est un coin sympa également. C’est vers Lombok que seraient redirigés les vols arrivant à Denpasar en cas d’éruption de l’Agung. Je vous souhaite un très bon séjour en Indonésie. Très cordialement. Claude Grandpey

      J'aime

      1. Bonjour Marie Hélène,
        Juste une petite remarque, à Lombok, vous ne perdrez pas au change question volcans. Cette ile abrite un des plus célèbre volcan, célèbre pour avoir été le lieu d’une éruption colossale découverte il n’y a pas bien longtemps, j’ai nommé le RINJANI dont une partie, le SEGARA et son éruption de 1257 aura donné du fil à retordre à bien des volcanologues en recherche d’une éruption « mystère ».
        C’était juste pour dire, je n’ai pas pu résister, l’occasion était trop belle pour ramener ma fraise.
        Bon séjour et amitiés à Claude
        Pierre Chabat

        J'aime

  3. Bonjour nous devons nous y rendre avec nos enfants de 4 et 7 ans la semaine prochaine pour 20 jours. Vous pensez réellement que n’osions ne risquons rien ? On m a dit que s il entrait en éruption il y aurait un tremblement de terre, un tsunami et que toute l’île serait dévastée

    J'aime

    1. Bonjour Sophie,
      N’exagérons pas! Si l’Agung devait entrer en éruption, toute l’île de Bali ne serait pas dévastée. On peut raisonnablement penser que, si des coulées pyroclastiques se produisaient, leur parcours n’excèderait pas une quinzaine kilomètres. Il y aurait sûrement des panaches de cendre avec des retombées sur les secteurs sous le vent, comme cela se produit d’habitude avec ce type de volcans. Si vous vous trouvez à plus de 20 km de l’Agung, je ne pense pas que vous risquiez grand-chose. Encore faudrait-il que le volcan entre en éruption, ce qui n’est pas certain. Je donne des nouvelles de l’Agung régulièrement. N’hésitez pas à consulter mon blog ou me recontacter avant votre départ.
      Cordialement,
      Claude Grandpey

      J'aime

  4. Bonjour
    Nous devons séjourner à Ubud et Seminyak la semaine prochaine mais nous hésitons à partir .
    Si le volcan entre en éruption , les cendres vont elles obscurcir le ciel sur toute l’ile de Bali et allons nous en prendre sur la tète lors de notre séjour . Faut-il des masques de protection ?
    Bien cordialemnt
    Jean Luc

    J'aime

    1. Bonjour,
      Pas de panique. L’Agung n’est pas entré en éruption et personne ne connaît son comportement pour les jours et les semaines à venir. Si une éruption devait se produire, la zone la plus impactée serait celle qui est interdite d’accès et qui se trouve dans un rayon d’une douzaine de kilomètres autour du volcan. A mon avis, les principaux centres touristiques de l’île comme Ubud ne seront pas menacés. Il est toutefois bien évident que des nuages de cendre pourraient affecter les zones sous le vent avec des retombées créant un brouillard de poussière. Dans ce cas, le plus sage est de rester à l’intérieur des logements. Vous pouvez emporter quelques masques anti-poussière que l’on trouve dans les magasins de bricolage et qui sont peu onéreux; ils sont légers et prennent peu de place. Cela vous tranquillisera.
      Bon voyage à Bali. Cordialement,
      Claude Grandpey

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s