En mémoire de Katia et Maurice Krafft // In loving memory of Katia and Maurice Krafft

Ces jours-ci, on a pu voir réapparaître sur les réseaux sociaux la formidable vidéo montrant le déclenchement et l’évolution d’une coulée pyroclastique sur l’Unzen en 1991. Pas besoin de simulation en laboratoire pour en comprendre le déroulement.

https://youtu.be/Cvjwt9nnwXY

Dans le même temps, le site Internet du magazine Forbes a évoqué le souvenir de Katia et Maurice Krafft, tragiquement disparus le 3 juin 1991 au cours de cette même éruption de l’Unzen.

https://www.forbes.com/sites/robinandrews/2017/07/26/heres-how-to-make-a-boat-to-sail-over-deadly-lava/#728917e155c9

Le journaliste auteur de l’article nous rappelle que l’un des rêves fous de Maurice Krafft était de descendre une coulée de lave du Mauna Loa à bord d’un « bateau ». En fait, plutôt qu’un bateau, c’était dans une capsule semblable à celle utilisée par les astronautes que Maurice voulait entreprendre ce voyage hors du commun. Malheureusement, l’Unzen ne lui en a pas laissé le temps. Sa montre est l’un des rares souvenirs qu’il a laissés au Japon.

—————————————-

These days, one could see again on the social networks the dramatic video video showing the triggering and the evolution of a pyroclastic flow on Mount Unzen in 1991. There is no need of a simulation in laboratory to understand what is happening.
https://youtu.be/Cvjwt9nnwXY

At the same time, the website of Forbes magazine evoked the memory of Katia and Maurice Krafft who tragically died on 3 June 1991 during this same eruption of Mt Unzen.
https://www.forbes.com/sites/robinandrews/2017/07/26/heres-how-to-make-a-boat-to-sail-over-deadly-lava/#728917e155c9

The journalist who wrote the article reminds us that one of Maurice Krafft’s crazy dreams was to descend a lava flow from Mauna Loa aboard a « boat ». In fact, rather than a boat, it was in a capsule similar to that used by astronauts that Maurice wanted to undertake this extraordinary journey. Unfortunately, Mt Unzen did not give him time to do so. His watch is one of the few memories he left in Japan.

(Photo: C. Grandpey)

Publicités

4 réflexions au sujet de « En mémoire de Katia et Maurice Krafft // In loving memory of Katia and Maurice Krafft »

  1. Bonjour Claude,
    L’emballage ne se fait pas toujours en « papier Krafft »
    C’est très souvent que l’on dit d’un volcanophile qu’il est un simple amateur de volcan. Or bien souvent il côtoie les volcans avec beaucoup plus de proximité et d’assiduité qu’un volcanologue qui aura fait de sa demeure son laboratoire. Sa culture de terrain est donc très étendue et sa connaissance du volcanisme bien qu’expérimentale s’apparente vraiment à celle acquise sur un banc d’amphi en maitrise des sciences de la terre. On pourrait presque dire qu’il est à ce titre beaucoup plus proche d’un volcanologue amateur que d’un volcano-touriste en quête d’émotions fortes. Mais qu’importe, ce qui compte c’est le volcan et ni le « phile » ni le « logue » ne changent l’observation et la compréhension du phénomène éruptif lorsque l’on fait l’effort de s’y intéresser. Il en va de même dans bien des domaines, et plus précisément dans celui des « blogs » où pour certains le « logue » l’emporte franchement sur « phile » (Suivez mon regard)
    Sincèrement Bravo Claude et longue vie à votre volcano-climato-exaltation-bilingue.
    Amitié
    Pierre Chabat

    J'aime

    1. Bonjour Pierre,

      Un jour que j’avais des doutes sur la fiabilité de mes observations sur le terrain dont je faisais part à chaque fois à Tazieff, le regretté volcanologue m’a encouragé à continuer car, selon lui, les observations étaient essentielles en volcanologie et les miennes étaient d’une qualité surprenante pour un non spécialiste. Il m’a écrit: « Vous êtes un merveilleux volcanophile », ce qui m’a encouragé à continuer dans ce sens.
      Très amicalement,
      Claude Grandpey

      J'aime

  2. Bonjour,
    où se trouve cet affichage? J’ai appris l’existence des Kraffts quand j’étais petit et ils m’ont appris à connaître les volcans, même à un jeune âge. J’ai essayé de trouver des informations sur où se trouve un mémorial ou une pierre tombale à visiter. C’est la chose la plus proche que j’ai trouvé, et je voudrais visiter la prochaine fois que je suis en France.

    Je vous remercie,
    Elisabeth

    J'aime

    1. Bonjour Elisabeth,
      La montre de Maurice Krafft – qui s’est arrêtée au moment de sa mort – est exposée à Vulcania, près de Clermont-Ferrand. Il y a quelques années, étaient également exposés des carnets de bord de Maurice. Je ne sais pas si on peut encore les voir. En tout cas, un espace leur est dédié à l’intérieur de Vulcania.
      Voici une vidéo résumant la vie de Katia et Maurice Krafft. Elle se termine par les images extraordinaires de la coulée pyroclastique qui les a tués :

      Autant que je sache, les corps de Katia et Maurice n’ont pas été rapatriés. S’ils l’avaient été, je l’aurais su car je faisais partie de l’association « Les amis de K et M Krafft » créée après leur disparition pour protéger leurs biens et éviter les pillages.
      Une stèle est visible au pied du mont Unzen au Japon, où sont également inscrits en caractères japonais et latin les noms des autres victimes.
      Très cordialement,
      Claude Grandpey

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s